www.enligne.sn

L’armée américaine déploie ses bombardiers B-52 en Afrique du Nord

(Agence Ecofin) – Aux côtés des forces aériennes marocaine et tunisienne, l’armée américaine a mené récemment des missions de formation impliquant, pour une rare fois, les bombardiers stratégiques B-52 Stratofortress et le porte-avions USS Theodore Roosevelt, en Afrique du Nord.

L’armée américaine a mené récemment une série de missions de formation d’interopérabilité d’un certain niveau en Afrique du Nord, impliquant, pour une des rares fois, deux bombardiers stratégiques B-52 Stratofortress et le porte-avions USS Theodore Roosevelt.

Ces exercices militaires conduits par le Commandement stratégique américain, à l’appui du Commandement américain pour l’Afrique (Africom), ont permis de former les forces aériennes marocaines et tunisiennes – qui ont engagé respectivement quatre F-16 et deux F-5 -, à l’interopérabilité avec des B-52 Stratofortress parmi lesquelles des missions d’interception maritime contre l’USS Theodore Roosevelt, simulant un navire hostile, dans le sud de la mer Méditerranée.

« La conduite de ces missions aux côtés de nos partenaires africains montre la portée stratégique de notre force conjointe et notre engagement collectif à prévenir les influences malveillantes en Afrique », a déclaré le major général Joel Tyler, directeur des opérations du Commandement américain pour l’Afrique.

« Ces efforts démontrent le professionnalisme, l’agilité et les capacités de nos forces avec les partenaires internationaux pour faire face à l’environnement de sécurité mondial complexe et dynamique d’aujourd’hui, ainsi que notre engagement à garantir la liberté de navigation en Méditerranée », a-t-il ajouté.

Ces derniers exercices militaires menés par l’armée américaine en Afrique témoignent d’un intérêt stratégique plus croissant pour le continent. En effet, l’Africom qui mène régulièrement des manœuvres militaires en Afrique, en collaboration avec les armées africaines (Obangame express, Fintlock, etc.) inaugure avec ces missions de formation en Afrique du Nord, l’engagement progressif sur le continent de la crème de ses plateformes de combat – bombardiers stratégiques, porte-avions – sur le continent.

Une montée en puissance de l’armée américaine qui intervient dans un contexte géopolitique très compétitif en Afrique. Le théâtre d’opération libyen qui voit désormais intervenir directement des acteurs tels que la Russie et la Turquie en est la parfaite illustration.

Votre avis

Facebook