www.enligne.sn

Yakham Mbaye : « Mansour Faye est toujours venu à ma rescousse quand tout le monde me fuyait comme la peste »

« Ousmane Sonko avait été dans le bureau de Mansour Faye pour quémander une intervention du Président Macky Sall dans le but de tordre le bras aux magistrats qui devaient juger son parrain et protecteur, Tahibou Ndiaye ». Dixit Yakham Mbaye. Il est monté au créneau pour enfoncer le chef de file de Pasteef dans un entretien accordé à Dakaractu. Yakham Mbaye brandit d’ailleurs, comme preuve, un enregistrement qui enfoncerait Sonko. Il estime que le ministre Mansour Faye a eu une mauvaise démarche dans cette affaire. Yakham Mbaye dit aussi toute sa reconnaissance au beau-frère du président MAcky Sall et à sa soeur Marième Faye. « Avec Mansour Faye, je défends, à la fois, un camarade et ami qui n’a jamais varié à mon endroit, même au temps où, entre 2012 et 2013, j’avais rompu avec Macky Sall. Quasiment toutes les personnes avec qui je m’étais engagé aux côtés du Président, entre 2008 et 2012, me fuyaient comme la peste. Exceptés Pape Samba Diop, Abdoulaye Daouda Diallo, Mansour Faye et la Première Dame qui a finalement réussi à recoller les morceaux. Que ça soit durant cette période ou à la fin de l’année 2017 lorsque j’ai démissionné de l’Apr, Mansour Faye est toujours venu à ma rescousse durant des épreuves. Alors, quoi de plus normal que je le défende, surtout sachant qu’il dit la vérité. A travers lui, je défends aussi notre régime. Nous sommes tous embarqués dans la même pirogue menée par un rameur en chef, Macky Sall » a déclaré le directeur du quotidien national.

« Mansour Faye a été trop policé avec Ousmane Sonko« 

Selon Mbaye, Mansour Faye aurait dû être plus abrasif dans cette affaire. « En ce qui concerne Mansour Faye, en dépit du fait qu’il soit un très proche ami, je lui aussi dit que sa démarche n’était pas indiquée. Avec Ousmane Sonko, il ne faut pas s’embarrasser de formalités. Malgré les apparences, parce que nous le connaissons, il est un émotif qui panique vite et est effrayé par les répliques rapides et rudes. A mes yeux, il n’était pas indiqué de tenir une conférence, encore moins de lui demander son feu vert pour rendre public l’élément sonore en question. Les exemples en ce qui concerne les fourberies de Ousmane Sonko sont légions. Il est l’exact opposé de ce qu’il dit être. Mansour Faye a été trop policé avec Ousmane Sonko. Je n’ai cessé de dénoncer, depuis des années, les convenances que nous nous imposons lorsqu’il s’agit de démasquer les flibusteries d’Ousmane Sonko » assure Yakham Mbaye ».

Votre avis

Facebook