www.enligne.sn

Vers la réactualisation de la convention collective du secteur de la mécanique générale

Le Haut conseil du dialogue social (HCDS) compte aider les acteurs de la mécanique générale à réactualiser la convention collective régissant leur secteur, en vue de contribuer à renforcer leurs capacités en dialogue social et négociation collective.
Dans ce cadre, un atelier de renforcement de capacités des partenaires sociaux de la mécanique générale a démarré jeudi, à Saly-Portudal (Mbour, ouest), à l’initiative du Haut conseil du dialogue social (HCDS). D’une durée de trois jours (6, 7 et 8 janvier), cette session s’inscrit dans le cadre du volet ’’renforcement des capacités’’ du Plan annuel de travail 2021 du HCDS, en application de son cadre stratégique 2020-2022, visant à accompagner les branches d’activités dans la perspective de la réactualisation de leurs conventions collectives sectorielles. Cette activité qui constitue la première étape d’une série d’activités de renforcement de capacités des partenaires sociaux, selon la présidente du Haut conseil du dialogue social, Innoncence Ntap Ndiaye. Selon elle, après le secteur de la mécanique générale d’abord, ce sera au tour de celui des industries chimiques, « la semaine prochaine ». ’’D’autres branches d’activités, notamment celles des industries alimentaires, de la santé privée, des auxiliaires de transport et de l’agriculture sont également identifiées pour bénéficier » de ce programme, a indiqué Mme Ndiaye. ’’L’objectif visé, à terme, est de permettre aux acteurs, dans chaque secteur concerné, de s’accorder, avec un large consensus, sur un projet commun de réactualisation de leur convention collective de branche’’, a poursuivi la présidente du HCDS. Il a dit qu’à l’issue de chaque session de formation avec un secteur d’activité donné, une feuille de route sera élaborée par les partenaires sociaux concernés, en vue de disposer d’un avant-projet consensuel de convention collective et d’engager le processus d’adoption d’un nouveau cadre conventionnel des relations professionnelles au niveau sectoriel. Innocence Ntap Ndiaye a invité le secteur de la mécanique générale « à servir d’exemple aux autres secteurs en cultivant, constamment, un climat de confiance et de respect réciproque » dans leurs relations mutuelles « pour atteindre les résultats escomptés’’. Elle a rappelé que la réussite de ce processus, qui intervient en amont de la procédure légale prévue par le Code du Travail, permettra, à terme, de disposer d’un avant-projet de convention collective à soumettre au ministère en charge du Travail. Il appartiendra ensuite aux services de ce département d’enclencher et d’encadrer les négociations finales entre les parties.
Le HCDS compte accompagner les différentes branches d’activités retenues, « afin d’aboutir à des résultats positifs, qui enrichiront la dynamique actuelle de redynamisation de la négociation collective », sous l’impulsion du ministère en charge du Travail qui enregistre depuis quelques années des ’’succès probants’’ dans ce domaine.

Votre avis

#enligne.sn

ARRET SUR IMAGE

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.