www.enligne.sn

Train de vie de l’Etat : la société civile pour une rationalisation des dépenses et du modèle institutionnel

Le Collectif des organisations de la société civile pour les élections (Cosce) n’exclut pas la suppression du Haut Conseil des Collectivités Territoriales. Il invite les acteurs politiques à « s’assoir autour d’une table pour se pencher sur la nécessité d’aller ou non à des élections pour le choix des Hauts conseillers des collectivités territoriales, le 4 septembre 2022 ». Dans communiqué, le Collectif des organisations de la société civile pour les élections s’est montré cohérent avec sa position affichée en 2016, avant la création de cette institution décriée. Le Cosce rappelle que lors de la mise sur pied du Hcct, à travers le référendum du 20 mars 2016 et la Loi organique n 2016- 24 du 14 juillet 2016, la société civile et l’opposition avaient défendu l’impertinence d’une telle structure qui, en sus, devait coûter plusieurs milliards de francs Cfa, dans un contexte de raréfaction des ressources.  « Malgré ces voix discordantes, le pouvoir alors fort de sa majorité confortable avait jugé utile d’aller jusqu’au bout de sa logique » souligne le Collectif des organisations de la société civile pour les élections. Pour cette organisation, il est question de repenser le modèle institutionnel sénégalais, en veillant non seulement sur sa rationalisation, mais aussi sur la rationalisation des dépenses publiques.

Votre avis

BUSINESS

BIBLIOTHEQUE

Facebook