www.enligne.sn

Touche pas à ma sœur dénonce une prise d’otage orchestrée à l’endroit d’Adji Sarr

Président de « Touche pas à ma sœur », Ismaila Kamby constate des anomalies dans le dossier qui oppose Adji Sarr à Ousmane Sonko. Il invite l’Etat du Sénégal à ne pas laisser libre cours à la manipulation. « Nous dénonçons fermement cette forme de prise d’otage orchestrée à l’endroit de Adji Sarr. Elle est confisquée ainsi que ses droits comme si on était à Guantanamo. Un fait constaté que rien ne justifie. Rien absolument rien ne doit l’empêcher de vaquer à ses occupations et de vivre au même titre que ses semblables. Il faut la libérer et qu’elle retourne auprès de sa famille et de ses proches. La sécurité peut se limiter à la garde rapprochée. » indique Touche pas à ma soeur. Dans le même sillage, cette organisation préconise que le droit soit dit dans les plus brefs délais.  » Nous savons tous que ce n’est pas un dossier ordinaire mais plutôt une banale histoire de sexe qui a mal tourné en emportant avec elle 14 vies. Le procès de Adji Sarr et Ousmane est plus que jamais réclamé et doit se tenir dans les brefs délais. Tout le monde veut savoir ce qui s’est réellement passé entre les quatre murs de ce salon de massage. A cause de la privation infligée, elle est sujette de crise, ce qui l’a poussé à se confier à quelques proches.  Enfin nous n’accepterons jamais au plus grand jamais qu’elle soit utilisée comme fusible pour abattre qui que ce soit. Et nous tiendrons pour responsable et porterons plainte contre l’Etat du Sénégal pour atteinte psychologique vis à vis de Adji Sarr, à plus forte raison physique. » ajoute Touche pas à ma soeur.

Votre avis

#enligne.sn

BIBLIOTHEQUE

BUSINESS

Avis d’appel d’offres

Avis d’appel d’offres

AVIS D’APPEL D’OFFRES Kolda, le 16 / 05 / 2022 Invitation ou DP N° 001/2022/ARDK Messieurs, Mesdames, 1. Dans le…

Facebook