www.enligne.sn

Terrorisme : le Burkina Faso fonde des espoirs dans le 14ème Régiment interarmées

Le Président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, sur proposition du ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, a adopté un décret portant création d’un corps de troupe dénommé 14ème Régiment interarmées basé à Djibo, dans province du Soum, région du Sahel en proie aux attaques terroristes.

« Il est créé au sein de la Première région militaire (basé à Kaya, centre-nord), un corps de troupe dénommé 14ème Régiment interarmées ( RIA) qui sera chargé de la préparation opérationnelle des personnels et matériels en mesure de participer à l’exécution des missions dévolues à l’armée de terre », précise le décret signé mardi et publié ce jeudi 10 septembre 2020.

Le décret souligne que ce régiment est commandé par un officier supérieur nommé par le Président burkinabè lui-même.

Le Sahel burkinabè et particulièrement la province du Soum est confronté à une recrudescence d’attaques terroristes et des enlèvements depuis 2015.

Le 11 août dernier, le Grand Imam de cette localité Souaibou Cissé. Son corps avait été retrouvé cinq jours plus tard.

Le conseil économique et social (CES) du Burkina Faso, a dans un rapport publié le 24 août dernier indiqué que depuis 2016, au total, 1665 personnes, dont 1229 civils et 436 parmi les forces de défense et de sécurité ont été tuées dans des attaques terroristes dans le pays.

Ces attaques ont également poussé plus d’un million de personne à fuir leur foyer à travers le pays alors que le nombre de personnes ayant besoin d’une assistance humanitaire est passé de 2,2 millions en janvier 2020 à 2,9 millions en août 2020, soit une augmentation de plus de 30%, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA).

Votre avis

Facebook