www.enligne.sn

Sauvé par la Bip : l’ambassadeur de Guinée au Sénégal échappe au lynchage

Les premières tendances des résultats des élections présidentielles de la République de Guinée ont suscité une colère non contenue auprès d’une partie de la population. À Dakar, des Guinéens sont sortis massivement pour manifester leur désaccord concernant les résultats. Ils accusent le président Apha Condé, de vouloir perpétrer un « hold-up électoral de plus ».  Les forces de l’ordre ont utilisé ce mercredi 22 octobre des gaz lacrymogènes pour disperser des dizaines de manifestants, présentés comme proches de Cellou Dalein Diallo, qui voulaient accéder dans les locaux de l’ambassade de la Guinée à Dakar. Ces ressortissants guinéens, protestant contre le gouvernement de Alpha Condé, ont été dispersés par les policiers. Selon Le Quotidien, dans son édition du jeudi 22 octobre 2020, l’ambassadeur de Guinée au Sénégal a échappé au lynchage. Face à la déferlante, il a été exfiltré par les agents de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip), aidés par les policiers en civil.

Votre avis

Facebook