www.enligne.sn

Rôle des médias dans l’égalité des sexes et les droits des femmes : Wathi Think Tank amorce la réflexion

La campagne des 16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre est un événement international annuel qui débute le 25 novembre, date de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et se poursuit jusqu’au 10 décembre, date de la Journée des droits humains.  Dans ce sillage, le think tank Wathi & l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (Aecid) organisent une table ronde virtuelle sur le rôle des médias dans l’égalité des sexes et les droits des femmes au Sénégal. Cette table ronde virtuelle, sur le thème : « Égalité des sexes et droits des femmes au Sénégal : rôle des médias », s’insère dans le cadre du projet dénommé « Débats citoyens sur la participation des femmes à la vie politique, économique et sociale au Sénégal ». Elle verra la participation effective de Madame Olga Cabarga Gómez, l’Ambassadrice d’Espagne au Sénégal. La rencontre comportera des interventions de femmes de médias. En l’occurrence Eugénie Aw, journaliste et ancienne directrice du Cesti, Ndeye Dome Diouf journaliste à Women First Tv, ou encore Oumy Regina Sambou, journaliste culturelle, bloggeuse et critique de cinéma.  Journaliste et formateur au Cesti, Abdoulaye Ndiaye fait également partie des intervenants attendus. L’idée est de se pencher sur le rôle que doivent jouer les médias dans les perceptions et la revalorisation de la place des femmes dans notre société. Cette table ronde virtuelle se fixe les objectifs suivants : faire ressortir des connaissances, des idées, des options de changement politique, des pistes d’actions collectives et individuelles ; donner aux journalistes, acteurs des médias et organisations de femmes l’occasion de proposer de nouvelles pistes d’actions à mettre en œuvre pour réduire considérablement les inégalités hommes femmes; sensibiliser les médias sur la perception de la place des femmes dans la société pour donner une place particulière dans leurs programmes et interventions aux questions d’inégalités entre hommes et femmes et au dialogue pour améliorer le bien-être des filles et des femmes.

Votre avis

#enligne.sn

ARRET SUR IMAGE

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.