www.enligne.sn

Régulation des prix : les commerçants véreux traqués

La région de Kaolack a abrité, jeudi, un atelier de conseil régional de la consommation, pour fixer les prix des denrées de première nécessité, a constaté l’APS. L’huile de palme raffinée sera désormais vendue à 1.300 francs CFA le litre et la dosette à 375 francs CFA. Le Kg du riz non parfumé 100% brisé reste maintenu à 300 francs CFA tandis que le sucre cristallisé est vendu à 600 francs le kilogramme. La réunion du conseil régional de la consommation était présidée par le gouverneur de Kaolack, Alioune Badara Mbengue en présence des organisations de consommateurs, des boutiquiers, des détaillants, des chefs de service et des agents de sécurité. ’’Le différentiel de transport n’est pas appliqué sur le riz brisé et le sucre cristallisé sur toute l’étendue de la région de Kaolack’’, a fait savoir le chef de l’exécutif régional. Alioune Badara Mbengue a ainsi invité les représentants des associations et services régionaux à respecter scrupuleusement toutes les décisions prises lors de cette rencontre. ’’Il faut afficher dans toutes les boutiques les prix et faire un suivi de ces affichages en tenant compte de l’évolution des prix, renforcer le contrôle de stock afin d’éviter les pénuries et les spéculations’’, a-t-il appelé. Le chef du service régional du commerce, Mamadou Camara a promis de sanctionner les commerçants véreux et d’appliquer les décisions qui ont été prises lors de cette réunion du conseil régional de la consommation. ’’Le service du commerce va s’atteler à l’application de ces mesures au niveau régional. La loi 94-63 qui prévoit des sanctions pécuniaires sera appliquée. Le commerçant véreux va donc subir une peine de prison ou payera une amende’’, a-t-il averti.

Votre avis

ARRET SUR IMAGE

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.