www.enligne.sn

Ps : Aminata M. Ndiaye, Serigne.M.Thiam, Alioune Ndoye et Pierre Sané désavoués par Ndoffene Diouf

 »Ce que nous voyons présentement dans le paysage médiatique n’est pas un débat d’idées qui relate et incarne les principes fondamentaux du parti cher au regretté Ousmane Tanor Dieng. Nous constatons des voix discordantes, qui parfois, confondent communication et prise de parole ». C’est la position tranchée de Coumba Ndoffene Diouf, secrétaire général de l’Union départementale des jeunesses socialistes de Kaffrine. Dans une déclaration parcourue par www.enligne.sn, il met plusieurs responsables socialistes en cause.  »De notre camarade Alpha Bayla GAYE responsable national des cadres de BBY Co-coordonnateur de vision socialiste à notre camarade Secrétaire générale Aminata Mbengue NDIAYE et secrétaire permanent qui étaient obligés de faire des précisions dans la presse, tous les camarades ont violé le principe du respect de débat à l’intérieur des instances de base. Qu’il s’agisse de messieurs Pierre SANE, de Gorgui CISS maintenant coutumier des faits, de Alioune NDOYE qui se positionne, comme l’a fait Serigne Mbaye THIAM, de toute évidence,ils confondent l’obligation, le devoir de préserver le Parti dans son unité et sa cohésion et de parfaire son image à l’obligation de prendre la parole publiquement pour assumer ses responsabilités gouvernementales institutionnelles et électives. En réalité, chacun est dans une situation de dédoublement fonctionnel mais si nous sommes conscients que la discipline est la force des organisations, quand il faut prendre la parole et sachant qu’on vous posera des questions sur votre appartenance politique, le minimum de politesse de bienséance et de patriotisme de parti est d’en échanger avec les camarades » assure Coumba Ndoffene Diouf.

Votre avis

Facebook