www.enligne.sn

Prix de l’écrivain étranger : des auteurs tunisien, mauritanien, gambien et ivoirien honorés

Le ministre de la Culture et du Patrimoine historique, Aliou Sow, a remis, mardi, les Prix de l’écrivain étranger à des auteurs tunisien, mauritanien, gambien et ivoirien. Raoudha Bediri (Tunisie, prix de la Reconnaissance des écrivains du Sénégal), Khady Cheikhna Mohamed (Mauritanie, Prix pour la reconnaissance de l’édition), Aïsha Jawara (Gambie, Prix Sembène Ousmane du roman) et le réprésentant de l’Ivoirien Maurice Kouakou Bandaman (Prix Amadou Hampathé Ba pour l’ensemble de son oeuvre) ont reçu ces distinctions en marge de la Journée internationale de l’écrivain africain. Lors d’une cérémonie organisée au ministère de la Culture et du Patrimoine historique, chacun des lauréats a reçu une enveloppe de 500 mille francs Cfa. Ils ont été honorés par le Sénégal pour leur participation à la promotion du livre et de l’édition en Afrique.

Au total, 12 auteurs dont des Sénégalais ont été honorés lors de la Journé internationale de l’écricain africain organisée par l’Association des écrivains du Sénégal. Pour le ministre de la Culture, ’’il faut honorer les gens quand ils sont en vie’’. En perspective du festival national des arts et cultures, prévu en janvier à Kaffrine, il a annoncé la création du Prix Alioune Badara Bèye pour ’’la polyvalence et la persévérance’’ doté d’une enveloppe de dix millions de francs Cfa. Il y a aussi le Prix Abdoulaye Elimane Kane pour le dialogue des cultures, le Prix Bassirou Dieng pour les contes oraux et écrits et le Prix Ousmane Diakhaté pour le théâtre accompagné chacun d’une enveloppe 5 millions de Fcfa.

Votre avis

Facebook