www.enligne.sn

Pénurie : Sen’Eau demande aux musulmans de faire les ablutions autrement

Incapable d’assurer un service un tant soit peu satisfaisant aux usagers, depuis son arrivée au Sénégal en janvier 2020, Sen’Eau enchaine alibis sur alibis pour expliquer ses manquements. Force est de constater que le contrat d’affermage conclu sur les cendres de la Sde ne donne pas, pour l’heure, satisfaction.

Ce samedi 7 novembre 2020, Sen’Eau demande donc aux usagers de changer leurs habitudes de consommation. Les musulmans sont invités à faire leurs ablutions plus intelligemment, les propriétaires de véhicules sont invités à ne pas laver leurs véhicules, les jardiniers ont pour recommandation d’assoiffer les plantes tandis que les ménagères sont appelées à nettoyer les chaumières au compte goutte.

N’utilisant plus la rhétorique des travaux en cours sur le réseau hydraulique, Sen’Eau fixe ses limites : « présentement, tous les ouvrages de production fonctionnent à leur pleine capacité mais la période de chaleur a entrainé un pic de la demande et de la consommation en eau potable ». Assurant que toutes ses équipes sont mobilisées pour un retour rapide de la distribution à la normale, Sen’Eau laisse entendre qu’un dispositif de camions citernes est déployé dans les quartiers les plus impactés. Cqfd.

Elie MANE

Votre avis

BUSINESS

L’ADEPME recrute

L’ADEPME recrute

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Emploi, Transformation Economique et Relance (ETER) l’ADEPME recrute les profils suivants:…

BIBLIOTHEQUE

Facebook