enligne.sn

#Pdf Trade in transition/ Rapport sur le commerce international

Une étude mondiale sur les perspectives du secteur privé, commandée par DP World et réalisée par The Economist Intelligence Unit, révèle que les flux commerciaux internationaux n’ont pas diminué autant que prévu, 38 % des entreprises du Moyen-Orient ont réussi à développer leurs ventes à l’international, et 32 % en Afrique.

L’étude a montré que la reconfiguration de la chaîne d’approvisionnement est une priorité pour de nombreuses entreprises qui s’efforcent de surmonter les effets négatifs de la pandémie. À l’échelle mondiale, 83 % des entreprises sont en train de reconfigurer leurs chaînes d’approvisionnement. D’un point de vue régional, le Moyen-Orient compte la plus forte proportion de répondants (96 %) dont les entreprises sont en train de reconfigurer leurs chaînes d’approvisionnement. En outre, 84 % des entreprises africaines ont répondu qu’elles étaient déjà en train de le faire, soit un peu plus que la moyenne mondiale de 83 %.

L’étude a également analysé l’impact de la pandémie. En effet, la plus grande partie des répondants du Moyen-Orient (48 %) ont indiqué qu’un choc de la demande (défini comme la difficulté de vendre des produits à des clients sur les marchés internationaux) avait eu le plus grand impact négatif sur les ventes internationales de leur entreprise. En Afrique, la proportion la plus élevée de répondants (48 %) a indiqué que c’est l’impact de la crise sur la gestion de la chaîne logistique (défini comme la difficulté à organiser le transport ou les services logistiques) qui aurait eu un effet négatif beaucoup plus important sur leurs entreprises.

Consulter l’étude en anglais :

https://www.dpworld.com/smart-trade/global-and-international-trade/trade-in-transition

Forum

Votre avis

#social

ARRET SUR IMAGE

Sculpture colossale de Nick Cave à l'ambassade des Usa (Dakar)
Sculpture colossale de Nick Cave à l'ambassade des Usa (Dakar)