www.enligne.sn

Parcelles Assainies : le corps médical hanté par les salaires tardifs

Au niveau des structures de santé loties aux Parcelles Assainies, les salaires tardifs du personnel soignant figurent parmi les complaintes les mieux partagées. Sage femmes, médecins, infirmiers et infirmières vivent la hantise des fins de mois difficiles. Une situation qui est en relation avec le transfert accru de compétences vers les collectivités locales découlant de l’acte III de la décentralisation. Celles-ci sont chargées aussi bien de la gestion des ressources humaines que de la gestion des ressources budgétaires dévolues à la Santé. Ce qui ne se fait pas sans certaines difficultés. Les responsabilités sont partagées entre l’Etat central et les collectivités territoriales.

Les mairies, depuis l’entrée en vigueur de l’acte III de la décentralisation, ne cessent de se plaindre que des compétences leurs soient transférées sans que suffisamment de ressources financières ne leur soient allouées. Au-delà des retards de salaire, La Tribune précise qu’aux Parcelles Assainies les carrières du personnel de santé suivent une trajectoire linéaire depuis 2014. Aucun avancement n’est notable malgré l’ancienneté. Des assistants sont également déployés dans les centres de santé et travaillent dur sans aucune contrepartie.

Votre avis

Facebook