enligne.sn

Fuites : Moundiaye Cissé accuse l’Ofnac

Selon la loi n°2014–17 du 2 avril 2014 relative à la déclaration de patrimoine, en son article 9, «le processus de la déclaration de patrimoine revêt un caractère confidentiel». Ce qui n’a pas été le cas cette fois-ci. Dans l’émission «Sen Show» de la Sen tv, diffusée dans la soirée d’hier, Moundiaye Cissé n’est pas passé par quatre chemins pour fustiger la publication du patrimoine d’Idrissa Seck, président du Cese. Selon lui, la loi a été violée. «La déclaration de patrimoine a fuité et devait être un secret. On doit chercher pourquoi la déclaration a fuité et situer les responsabilités. La fuite peut être organisée ou fait exprès. Comme c’est une violation de la loi, l’Ofnac doit ouvrir une enquête en son sein : pourquoi cette déclaration a fuité ? C’est pourquoi je dis toujours qu’une institution a de la valeur que selon les personnes qui l’incarnent. Si la déclaration d’Idrissa Seck a fuité, Seynabou Ndiaye Diakhaté doit tout simplement démissionner», a-t-il fait savoir. Moundiaye Cissé d’enfoncer le clou : «Elle a violé la loi. La déclaration ne devrait pas être rendue publique. On ne doit pas être dans un pays avec des légèretés. Nous sommes dans une République et nous avons tous les moyens d’investigations. Si la fuite émane de la présidente de l’institution, elle doit démissionner. Si, durant la chaîne de transmission, figurent des responsables, qu’ils soient démis de leur fonction. Nous devons même revoir la loi sur la déclaration de patrimoine», a-t-il fait savoir

Forum

Votre avis

#social

ARRET SUR IMAGE

Sculpture colossale de Nick Cave à l'ambassade des Usa (Dakar)
Sculpture colossale de Nick Cave à l'ambassade des Usa (Dakar)