www.enligne.sn

Offense à la communauté chrétienne : l’imam Galadio Kâ jugé jeudi

Dans une vidéo diffusée le 30 mai 2019, l’imam Ousmane Galadio Kâ avait tenu des propos jugés injurieux, intolérants et menaçants à l’endroit de la communauté chrétienne par un groupe de chrétiens sénégalais. Celui-ci n’avait pas hésité à déposer une plainte sur la table du Procureur de la République, après avoir recueilli plus de 2 milles signatures à travers une pétition lancée sur internet.

Dans cet extrait d’une conférence religieuse à Gorée qui a fait le tour des réseaux sociaux, l’imam de la mosquée Abou-Oubeyda de l’Unité 26 des Parcelles Assainies déclarait que « les 5% de la population sénégalaise ont légalisé l’alcool, l’adultère, l’homosexualité, la danse obscène… ».

Le collectif des veilleurs chrétiens sénégalais, relayé par Fidespost.com, reproche à Ousmane Galadio Kâ, imam de la Mosquée Abou-Oubeyda de l’unité 26 des Parcelles Assainies de Dakar, d’avoir tenu des propos « dont le seul but est stipendier une communauté, (en l’occurrence la communauté chrétienne) sur la base de ses croyances religieuses ». Le deux parties feront face au juge, jeudi 24 septembre 2020, au Tribunal de Dakar.

« Nous avons effectivement été convoqués au Tribunal de Dakar suite à la plainte que nous avions déposée contre l’imam, Ousmane Galadio Kâ, pour le jeudi 24 septembre 2020 », confirme Ephrem Manga, coordonnateur du collectif.

Avec Fidespost.com

Votre avis

Facebook