www.enligne.sn

Nationalité à 1 million : le cerveau au ministère de la Justice, un policier complice, la signature de Macky falsifiée

L’homme d’affaires marocain Fouaf Chaouy a été cueilli par la section de recherches. Libération révèle qu’il a été placé sous mandat de dépôt par le doyen des juges. Le magistrat instructeur a déjà envoyé en correctionnelle Ali Fawaz, Amer Alahmar, Nabil Wizani, Wael Refea, l’ancien policier en service au parquet Mamadou Diouf, Ahed Bakkour, Mohi Eddin Alboni, El Hadj Ibrahima Niang et Aboubacry Agne frère du cerveau en cavale. Le cerveau, Abdoul Ahad Agne archiviste du service des Affaires civiles et du Sceau (au ministère de la Justice) recensait des décrets existant pour établir une documentation parallèle grâce à laquelle il « délivrait » la nationalité sénégalaise à ses clients. Il s’appuyait sur Fouad Chaouy qui vit au Sénégal depuis plusieurs années. Ce dernier ciblait particulièrement les ressortissants libanais et syriens à qui la nationalité était délivrée contre le versement d’un million de francs Cfa. La section de recherches a mis la main sur plusieurs certificats de nationalité, dont certains remontent à 2018. La nationalité de ces derniers était acquise par falsification de décrets présidentiels.

Votre avis

Facebook