www.enligne.sn

Moutons de panurge (Opinion)

C’est devenu une mauvaise habitude. A l’approche des fêtes, l’on assiste depuis maintenant trop longtemps à des hausses de prix on ne peut plus injustifiées. La Tabaski vers laquelle nous nous acheminons ne déroge pas à cette « norme ». Les consommateurs sont pris en otage par une spéculation abusive, sous le regard laxiste de l’Etat. Cette année, malheureusement, l’addition est doublement corsée par les excroissances de la guerre en Ukraine ; dans le sillage trouble de la pandémie. Les ménages déjà à bout de souffle subissent de plein fouet des fluctuations qui, dans bien des cas de figure, ne se justifient pas. C’est le cas de le dire : des opérateurs économiques véreux contreviennent à la loi et il convient, au cas échéant, d’appliquer avec fermeté les sanctions prévues en matière de réglementation des prix. Pour paraphraser Robert Andersen : « la législation des prix est d’ordre public et, plus précisément encore, d’ordre public économique. Elle ne vise pas seulement à la protection d’intérêts privés, mais a pour objet la défense des intérêts essentiels de la collectivité ». Que la fête soit belle.

Billet d’humeur paru dans La Tribune du 07 juillet 2022

Votre avis

BUSINESS

BIBLIOTHEQUE

Facebook