enligne.sn

Manque d’infrastructures : le cri du cœur de Ndouloumaji Founébé

 Des ressortissants de Ndouloumaji Founébé dans la région de Matam sollicitent l’appui des pouvoirs publics pour des solutions aux problèmes de leur terroir “fortement touché” par l’exode rural et l’émigration, en plus d’être confronté à un manque d’infrastructures sociales de base. Dans un communiqué transmis à l’APS, des responsables de l’Association pour le développement de Ndouloumaji Founebe notent que ce village se trouve principalement confronté à des difficultés liées au manque d’infrastructures. Le poste de santé de Ndouloumaji Founébé manque de médicaments et d’appareil d’échographie par exemple, de même son école n’a pas de clôture, déplorent-ils. Ils demandent par ailleurs l’accompagnement des pouvoirs publics pour les projets des jeunes et des femmes, la revalorisation de leurs conditions de travail et de rémunération, en plus de problèmes d’insécurité liés à un défaut d’éclairage public. Selon cette association, Ndouloumaji Founébé est un village “fortement touché” par l’exode rural et l’émigration, bien qu’il puisse se prévaloir d’un taux d’alphabétisation relativement important.

Forum

Votre avis

#social

ARRET SUR IMAGE

Le sosie
Le sosie d'Emmanuel Macron
Recevoir nos notifications    OK MERCI