www.enligne.sn

Manifestation sanglante à Lagos

Des violences ont émaillé, mardi, la contestation pacifique de la jeunesse nigériane contre le pouvoir, entraînant l’instauration d’un couvre-feu de 24 heures à Lagos. La répression des manifestants par les forces de l’ordre a ensuite fait plusieurs morts et blessés à balles réelles, selon Amnesty International.

Votre avis

Facebook