enligne.sn

Lutte : le hui clos de mise pour l’ouverture de la saison

Le promoteur de lutte Gaston Mbengue a prévu d’entamer, le 4 avril, l’organisation de ses combats pour la nouvelle saison, si l’instance de régulation de ce sport le lui autorise. “Partout à travers le monde, les stades sont vides (…) Les gens suivent les compétitions à la télévision. J’ai décidé de faire la même chose en débutant ma saison le 4 avril, si le CNG (Comité national de gestion de la lutte) accepte cette date”, a-t-il dit à 2STV. “Le CNG estime qu’on peut démarrer la saison en respectant les gestes barrières, avec des combats à huis clos”, a-t-il expliqué, parlant des combats entre Balla Gaye 2 et Bombardier, Eumeu Sène et Lac de Guiers 2, Diène Kaïré et Modou Anta. Selon l’Aps, Gaston Mbengue dit attendre du Comité national de gestion de la lutte, d’ici à mercredi, la confirmation de la date du 4 avril pour le démarrage des combats qu’il va organiser au cours de la saison. Il a prévu de tenir à huis clos, à cette date, le combat Eumeu Sène-Lac de Guiers 2. Le porte-parole du CNG, Adama Bopp, a annoncé durant le week-end que les promoteurs de lutte sont autorisés à organiser des combats à partir du 1er mars, mais à huis clos en raison de la pandémie de Covid-19. Les activités sportives étaient suspendues au Sénégal depuis mars 2020, à cause de cette pandémie. Mais plusieurs fédérations sportives ont repris les compétitions depuis décembre.

Forum

Votre avis