www.enligne.sn

Législatives : les quotidiens tirent le bilan de la campagne

Les quotidiens se sont employés à tirer le bilan de la campagne en vue des élections législatives de dimanche, pour leur édition de ce vendredi.

D’une durée de trois semaines, la chasse aux suffrages prendra fin vendredi soir. Les Sénégalais vont ensuite élire 165 députés, dont 15 qui seront chargés de représenter leurs compatriotes vivant à l’étranger.

Huit coalitions de partis prendront part au scrutin de dimanche.

‘’C’est à croire qu’aucune coalition en lice pour les élections législatives n’est épargnée par les démons de la division. Depuis le début de la campagne, il ne se passe pas un jour sans qu’une démission ne soit annoncée dans une coalition’’, constate L’info.

‘’Deux obstacles majeurs se dressent devant cette course à la députation (…) Un risque de faible taux de participation’’, écrit Sud Quotidien, ajoutant que ‘’la pluie [pourrait] perturber le scrutin’’.

EnQuête affirme que ‘’rarement des élections ont été aussi incertaines’’ que ce scrutin.

Tribune et Libération relayent l’invitation faite aux candidats par le militant des droits de l’homme Alioune Tine d’accepter les résultats du scrutin. ‘’Nous demandons au pouvoir et à l’opposition de reconnaître les résultats des urnes en cas de défaite’’, écrivent les deux journaux en citant M. Tine.

‘’La démocratie, c’est la vérité des urnes, pas de la violence’’, enseigne L’info aux candidats à la députation et à leurs militants.

Le Quotidien estime que la compétition sera beaucoup plus rude à Dakar, Guédiawaye, Thiès (ouest), Mbacké (centre) et Ziguinchor (sud) que dans les autres départements du pays.

L’opposition va chercher à confirmer sa majorité dans ces quatre villes où elle a remporté les élections municipales en janvier dernier, tandis que la majorité présidentielle tentera de lui arracher une ‘’remontada’’, note Le Quotidien.

L’Observateur se fait l’écho de l’assurance donnée par le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, selon lequel ‘’aucune défaillance ne sera tolérée sur le plan de l’organisation du scrutin’’.

Selon le journal, il a promis de ‘’garantir un bon exercice du droit citoyen à tous les Sénégalais’’.

‘’Salaires, indemnités, voyages… Ce qui les fait courir’’, titre WalfQuotidien.

‘’Les incroyables avantages des parlementaires’’, écrit-il, ajoutant qu’‘’en dehors des faramineux salaires [et] des voitures de luxe, les députés sont royalement traités avec une avalanche d’avantages qui font pâlir d’envie plus d’un’’.

‘’La consultation de ce dimanche aura comme arbitre la jeunesse ou les primo-votants (les électeurs qui votent pour la première fois)’’, souligne Le Témoin Quotidien.

Le Soleil s’est surtout intéressé à la visite effectuée par le ministre de l’Intérieur chez le khalife général des mourides, à Touba (centre). Le guide religieux, ‘’satisfait et très enthousiaste’’ de la visite d’Antoine Diome, a souhaité voir le scrutin se dérouler dans un climat ‘’apaisé’’.

Votre avis

BUSINESS

BIBLIOTHEQUE

Facebook