www.enligne.sn

Le Rapport Alternatif Sur l’Afrique lancé le 25 mai

La cérémonie de lancement officiel est prévue le mardi 25 mai 2021, coïncidant avec le « Jour de l’Afrique ». Elle se déroulera de 10h à 12h au siège d’Enda Tiers – Monde à Dakar, au Sénégal, sis à l’avenue Cheikh Anta Diop x Canal 4, en face du CODESRIA.

Ce numéro Un, dédié au Pr Samir Amin, a pour thème central :
LES SOUVERAINETES DES SOCIETES AFRICAINES FACE A LA MONDIALISATION.

Le Rapport Alternatif sur l’Afrique (RASA), après un Numéro Zéro exprimant la nécessité d’une démarche rendant compte de la réalité des sociétés africaines et de leur projection pour le futur, interroge la situation et les évolutions du continent sous le prisme des souverainetés. Il s’agit de mesurer par un nouveau paradigme, les défis réels, les gains et les écarts des sociétés africaines ainsi que leurs résistances face à un système capitaliste et néolibéral largement impérialiste. Dans un contexte où l’anthropocène montre plus que jamais des signes de basculement dramatique (changements environnementaux globaux, disparitions d’espèces, destructions de milieux naturels, apparition de pandémies, etc.), l’Afrique doit se repenser sans cesse par rapport à son devenir interne et en articulation avec le monde. De ce point de vue, la pandémie à Coronavirus (Covid-19) a eu un impact sanitaire et économique substantiel. Il a constitué un révélateur de l’état réel du continent et un marqueur de toute analyse économique, sociale, culturelle ou politique en 2020. Sa gestion a semblé indiquer une prise de conscience des véritables priorités des pays africains et des efforts à faire pour des gains de souveraineté réellement profitables aux sociétés africaines et aux communautés pour lesquelles la réinvention d’un nouveau récit est incontournable. Elle a donné l’espoir pendant toute l’année 2020 d’un nouveau départ, moins touchée par la pandémie et tentant d’amorcer des changements majeurs comme l’accord pour une zone de libre échange continentale africaine (ZLECA) et la naissance d’une nouvelle monnaie (ECO). Est-ce le début d’une souveraineté retrouvée ?

Sur bien des plans, ce document procède d’un paradigme fort différent de ceux qui inspirent l’abondante littérature que les anciennes et nouvelles « puissances », les institutions financières et commerciales internationales, les firmes multinationales consacrent au développement de l’Afrique

Pedro PIRES, ancien Président du Cap Vert


Ce Numéro Un du RASA s’appuie sur des analyses des dynamiques souvent escamotées ou ignorées dans les rapports classiques et s’emploie à exhumer ou à réhabiliter les véritables évolutions des sociétés africaines actuelles qui renforcent leur autonomie et leur souveraineté dans le contexte du modèle néolibéral et capitaliste en vigueur.
« Ce ne sont pas les rapports sur l’Afrique qui manquent ! Et si j’en lis beaucoup, rares sont ceux qui m’ont procuré autant de plaisir que le Rapport Alternatif sur l’Afrique (RASA). Sur bien des plans, ce document procède d’un paradigme fort différent de ceux qui inspirent l’abondante littérature que les anciennes et nouvelles « puissances », les institutions financières et commerciales internationales, les firmes multinationales consacrent au développement de l’Afrique », a dit Pedro PIRES, ancien Président du Cap Vert qui a préfacé le rapport.

Pour marquer l’événement, les initiateurs du RASA ont choisi le Jour de l’Afrique (« African Day ») pour non seulement vous convier à la réflexion, mais pour mettre à la disposition du public, ce rapport tant attendu.

Rappelons que le RASA est une initiative partagée entre Enda Tiers Monde, Fondation Rosa Luxembourg, Conseil pour le Développement de la Recherche en Sciences Sociales (CODESRIA), Forum du Tiers Monde (FTM), TrustAfrica, International Institute for Democracy and Electoral Assistance (IDEA), Institut des Futurs Africains (IFA), Association des Femmes Africaines pour le Recherche et le Développement (AFARD), Legs Africa, Institut Panafricain pour le Développement / Afrique de l’Ouest et Sahel (IPD-AOS), West African Think Tank (WATHI), TRUSTAFRICA, Alliance pour la Refondation de la Gouvernance en Afrique (ARGA), Institut Africain pour la Gouvernance (IAG), Institut de Prospective Agricole et Rurale (IPAR) etc., SEATINI en Ouganda, CESAC basé en Guinée Bissau, avec des équipes au Maroc, en Afrique du Sud, au Ghana, et ailleurs.

Pour toute information sur les conditions de participation à la cérémonie, d’acquisition du rapport, veuillez contacter le RASA au :
Téléphone : (+221) 78 639 17 80
Email : rasaafrica@gmail.com ; c.gueye9@gmail.com

Forum

Votre avis

#enligne.sn

Macky Sall va-t-il briguer un mandat de plus ?

ARRET SUR IMAGE

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Recevoir nos notifications    OK MERCI