www.enligne.sn

Le nouveau président du Réseau des jeunes élus locaux d’Afrique décline sa feuille de route

Ce 31 octobre 2022 s’est tenue, à Tanger, l’Assemblée constitutive du Réseau des Jeunes Elus Locaux d’Afrique ayant pour acronyme « Yelo ». 32 Jeunes élus locaux d’Afrique représentant 24 pays des cinq régions du continent ont pris part aux travaux de cette assemblée, qui avait pour principal objectif l’élection des responsables des instances dirigeantes de Yelo. A l’unanimité les membres de la Présidence de Yelo ont désigné M. Hormatallah Erragheb, Maire de Dakhla au Maroc, premier Président de Yelo pour un mandat de 3 ans. Le premier président élu du Réseau a promis de prouver et mettre en œuvre une gouvernance collaborative afin de porter haut la voix de nouvelle génération. « Merci pour votre confiance, je me vois comme un coordonnateur de la nouvelle présidence du Yelo. A partir d’aujourd’hui on va parler du futur de l’Afrique en y intégrant le regard des jeunes à la base », a confié, Hormatallah Erragheb.  Cette cérémonie d’ouverture a été suivie par un échange d’une heure entre les membres de Yelo et le secrétaire général de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (Cglu Afrique). Le communiqué final précise que, dans un échange franc avec les jeunes élus locaux présents, Jean Pierre Elong Mbassi, Secrétaire Général de Cglu Afrique, a invité la nouvelle génération à faire mieux que ses aînés ; aussi bien sur les thématiques du climat, de l’intégration économique et l’élimination des frontières pour favoriser l’émergence d’une Afrique unie. Les travaux ont ensuite porté sur l’élection des responsables des instances de gouvernance de Yelo, à savoir les 45 membres du Conseil Panafricain de Yelo (9 membres pour chacune des 5 régions d’Afrique) ; les 15 membres du Bureau de Yelo (3 pour chacune des 5 régions d’Afrique) ; et  les 5 membres de la Présidence de Yelo (1 Vice-Président pour chacune des 5 régions d’Afrique).

Votre avis

Facebook