www.enligne.sn

Association de malfaiteurs : l’alibi libyen de Nicolas Sarkozy

Une nouvelle étape importante est franchie dans l’enquête sur des soupçons de financement par le régime libyen du colonel Kadhafi de la campagne présidentielle de 2007 en France. L’ancien président Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour « association de malfaiteurs » à l’issue de quatre jours d’audition au Parquet national financier. Nicolas Sarkozy a rapidement réagi sur Facebook, en affirmant notamment « mon innocence est à nouveau bafouée par une décision qui ne rapporte pas la moindre preuve d’un quelconque financement illicite« , et en ajoutant que « je finirai par prouver ma parfaite innocence.

Retour sur les faits présumés

En 2011, sur euronews, Saïf Al-Islam Kadhafi, le fils de Mouammar Kadhafi avait affirmé que le régime libyen avait financé la campagne de l’ex-président français. Puis en 2012, Mediapart avait publié dans l’entre-deux tours de la présidentielle, un document censé prouver que la campagne victorieuse de Nicolas Sarkozy avait été financée par le régime de Mouammar Kadhafi. L’enquête avait été ouverte par la suite.

Elie MANE

Votre avis

Facebook