www.enligne.sn

La révision de la loi 81- 17 va incontestablement clarifier le jeu politique (Apr)

L’Alliance pour la République apprécie positivement le travail accompli par la commission politique du dialogue national, malgré les perturbations de tous ordres, liées à la pandémie de la Covid19. Le secrétariat exécutif national estime que les recommandations iront dans le sens de l’élargissement de notre référentiel politique, du raffermissement de notre pratique démocratique et de la modernisation de notre système électoral.s.

L’Alliance pour la République se réjouit de l’engagement patriotique de toutes les composantes du dialogue politique ainsi que les avancées démocratiques acquises, tout en saluant les consensus majeurs issus d’échanges sincères et portant notamment, sur :

  • l’audit du fichier électoral par des experts indépendants et l’évaluation du processus électoral, pour renforcer la confiance entre les acteurs,
  • la primauté du suffrage universel direct, avec les nouvelles règles qui organisent  l’élection  des maires, pour garantir le respect de la volonté et le choix des populations,
  • la modernisation et la rationalisation des partis politiques par la révision de la loi 81- 17 du 6 mai 1981 qui aura, incontestablement, l’avantage de clarifier le jeu politique comme l’attendent les citoyens…

Au-delà des points d’accords déjà consignés, l’Alliance Pour la République engage toutes les parties prenantes à maintenir le contexte de discussion ouverte, avec le même sens de la responsabilité et de l’éthique du débat, afin d’élargir davantage le consensus, relativement aux points à discuter et à ceux non encore évoqués. En vérité, notre démocratie, déjà citée régulièrement en référence n’en sortirait que renforcée avec des élections à contestations nulles sinon marginales, une citoyenneté encore plus active dans notre pays.

Comme indiqué lors du lancement du processus du Dialogue national, il appartient à SEM le Président Macky SALL, commanditaire et destinataire du rapport, de donner une réalité législative ou règlementaire au nouveau consensus historique, issu de la discussion.  Cela devrait nous valoir des réponses durables aux récurrentes problématiques relatives au processus électoral, à la démocratie, aux libertés, aux droits humains, aux réformes institutionnelles et à la gestion des élections ajoute l’Apr.

Votre avis

BUSINESS

BIBLIOTHEQUE

Facebook