www.enligne.sn

Hydrocarbures : Kariya Energy sur de grandes possibilités d’investissement au Sénégal

Kariya Energy a annoncé la conclusion de divers accords définitifs visant l’acquisition d’actifs pétroliers et gaziers en amont et en aval dans plusieurs pays d’Afrique.

Un communiqué publié par Apo Group indique que la solidité technique et financière de Kariya Energy la met en mesure d’apporter l’ingéniosité canadienne et américaine au marché croissant du pétrole et du gaz naturel en Afrique.

Selon le document, les engagements et l’expérience de Kariya Energy et de son équipe de direction dans divers projets en eaux profondes et peu profondes au Mozambique, au Nigéria, au Sénégal, en RDC, au Congo et au Gabon font de ces pays de grandes possibilités d’investissement. Après avoir passé 16 mois à examiner les données de divers compagnies pétrolières internationales, Kariya Energy poursuit l’acquisition de diverses zones d’exploration et de développement, soit par le biais de contrats type farm-in, soit par le biais de contrats de service à risque ou de négociations directes avec des gouvernements.

Kariya continuera son soutien actuel et continu en apportant un soutien technique, financier et opérationnel aux sociétés pétrolières et gazières actuellement actives dans les projets pétroliers du Nigéria, du Congo et du Gabon.

La stratégie de Kariya Energy s’est concentrée sur l’innovation et l’évaluation de nouvelles possibilités d’extraction de ressources grâce à une technologie de pointe qui a produit des résultats.

Kariya Energy poursuivra des projets de GNL rentables à petite échelle à travers l’Afrique, un créneau que son leadership a su construire et le rendre rentable et évolutif, qui présente un potentiel important sur le marché africain.

Grâce à la technologie, Kariya Energy peut propulser le GNL africain à petite échelle et travailler avec ses partenaires pour résoudre les problèmes de production d’électricité hors réseau pour les besoins industriels et résidentiels dans des endroits éloignés, ainsi que sur les problèmes de pauvreté énergétique souligne le communiqué.

Votre avis

Facebook