www.enligne.sn

Journée mondiale de la science : tirs groupés sur la pandémie

Partant du principe qu’aucun d’entre nous ne sera en sécurité tant que tout le monde ne sera pas en sécurité, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) exhorte depuis plusieurs mois les pays et les scientifiques à collaborer, afin de tenter de maîtriser la pandémie.

Cela a impliqué la création, aux côtés de gouvernements, de scientifiques, de fondations, du secteur privé et d’autres partenaires, d’une plate-forme révolutionnaire pour accélérer le développement de tests, de traitements et de vaccins.

Afin de garantir que la science ouverte réalise pleinement son potentiel et profite aux pays en développement comme aux pays développés, l’UNESCO mène la construction d’un consensus mondial sur les valeurs et principes de la science ouverte qui sont pertinents pour chaque scientifique et chaque personne indépendamment de son lieu d’origine, sexe, âge ou milieu économique et social.

Les Nations Unies souhaitent que les informations et les recherches scientifiques faisant autorité soient mises gratuitement à disposition, pour accélérer la recherche d’un vaccin efficace contre la Covid-19, aider à lutter contre la désinformation et ainsi « libérer le plein potentiel de la science ».

La future Recommandation de l’UNESCO sur la science ouverte sera l’instrument international permettant d’établir des normes justes et appropriées au niveau mondial, qui respectent le droit humain à la science et ne laissent personne de côté. Dans son message de la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement, célébrée le 10 novembre, Mme Azoulay a déclaré que l’élargissement de la portée de la science ouverte permettra aux sciences de « déployer tout leur potentiel » et de « de rendre les sciences plus efficaces et plus diverses, en permettant à chacun d’y contribuer, mais aussi de rapprocher leurs objectifs des besoins de nos sociétés, en développant la culture scientifique de citoyens informés, responsables, et impliqués dans la prise de décision collective ».

Votre avis

Facebook