www.enligne.sn

Gouvernances, afri-capitalisme et soft power : la nouvelle donne africaine

La conférence « Soft power, afri-capitalisme et gouvernances : la nouvelle donne africaine », organisée par l’agence de communication spécialisée sur l’Afrique 35°Nord et le journal l’Opinion, s’est tenue sous le format d’une web conférence. L’événement, qui sest tenu le 6 octobre 2020 poursuit l’objectif de mettre en lumière les transformations sans précédent que connaît l’Afrique depuis deux décennies.

https://youtu.be/Znpn4piqf4E

« Il faut faire émerger une nouvelle génération d’entrepreneurs, et permettre aux jeunes de s’émanciper économiquement (…). Pour cela, la démocratie, seul terreau favorable à tout développement humain et économique, est nécessaire. Elle doit constituer un objectif pour toutes les nations africaines. »  C’est par ces mots forts que le Président algérien Abdelmadjid Tebboune, invité d’honneur, a introduit la conférence.

A ses côtés, des intervenants prestigieux : Tidjane Thiam (Administrateur de Kering, ex-Directeur général de Crédit Suisse), Rémy Rioux (Directeur Général de l’Agence Française de Développement), Anne-Laure Kiechel (fondatrice de Global Sovereign Advisory), Léonce Yacé (Directeur Général de NSIA Banque Côte d’Ivoire), Vincent Le Guennou (Co-Ceo d’Emerging Capital Partners), Brice Chasles (Directeur Général de Deloitte Afrique francophone), Binetou Sylla (Directrice du label Syllart Records), Jacqueline Ngo Mpii (fondatrice de Little Africa) et Imane Ayissi (styliste de mode).

La soirée a été marquée par de nombreux temps forts et de riches échanges au cours des trois panels, mettant chacun en avant l’une des dynamiques à l’œuvre sur le continent : l’émergence d’un afri-capitalisme, l’éclosion de nouvelles citoyennetés et la naissance d’un soft power africain.

Avec 35°Nord

Votre avis

Facebook