www.enligne.sn

France : Un professeur décapité pour avoir montré des caricatures du prophète, l’assaillant abattu

Un professeur a été retrouvé décapité en fin d’après-midi, ce vendredi 16 octobre 2020, près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Son agresseur présumé a été tué par la police dans la ville voisine d’Éragny (Val-d’Oise). Le professeur avait montré, lors d’un cours sur la liberté d’expression, des caricatures de Mahomet en classe. Emmanuel Macron a décidé de se rendre sur place. Un périmètre de sécurité a été installé et le service de déminage appelé, en raison d’une suspicion de gilet explosif. Selon les premiers éléments d’enquête, la victime décapitée était un professeur d’histoire. Il avait récemment donné un cours à ses élèves sur la liberté d’expression lors duquel il avait montré les caricatures de Mahomet. Sur BFMTV, Sophie Venetitay, secrétaire générale adjointe du SNES-FSU, estime que c’est cela qui à l’origine du geste de l’agresseur : « C’est le cœur du métier de tous les enseignants qui a été attaqué. »

Le parquet antiterroriste saisi de l’affaire

Le parquet antiterroriste annonce être saisi de l’affaire. L’enquête a été ouverte pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle. La Sous-direction anti-terroriste (Sdat) de la police et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont été saisies. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, en déplacement au Maroc, a décidé de rentrer immédiatement à Paris. Les policiers de la brigade anticriminalité de Conflans-Sainte-Honorine, à environ 50 km au nord-ouest de Paris, ont été appelés pour un individu suspect, rôdant autour d’un établissement scolaire, selon la police. Sur place, les policiers ont découvert la victime, et à 200 mètres de là, sur la commune d’Eragny, ils ont tenté d’interpeller un homme qui les menaçait avec une arme blanche et ont fait feu sur lui, le blessant grièvement. L’assaillant présumé a ensuite succombé à ses blessures.

Votre avis

Facebook