www.enligne.sn

Fondation Merck : Un programme télévisé pour briser la stigmatisation liée à l’infertilité

La Fondation Merck (www.Merck-Foundation.com), la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne a publié le troisième épisode de son programme télévisé – « Notre Afrique par la Fondation Merck » le samedi 30 avril 2022 sur KTN, Kenya et le dimanche 1er mai sur NTV, Ouganda. Le troisième épisode de l’émission télévisée a abordé un sujet sensible : briser la stigmatisation liée à l’infertilité chez les femmes. Le programme télévisé a reçu d’excellents commentaires des téléspectateurs de ces chaînes et des abonnés des réseaux sociaux.

Sénatrice, Dr. Rasha Kelej, CEO de la Fondation Merck a déclaré : « J’ai été particulièrement enthousiasmée par la diffusion du troisième épisode de ‘Notre Afrique par la Fondation Merck’ comme thème dont nous avons discuté au cours de cet épisode – Briser la stigmatisation liée à l’infertilité, en particulier autour des femmes, qui a été l’objectif principal de notre campagne emblématique ‘Plus Qu’une Mère’. Il s’est également focalisé sur la question de l’infertilité masculine et sur le fait que la fertilité est une responsabilité partagée car il faut un homme et une femme pour avoir un enfant. Nous avons abordé ce problème via notre Communauté Mode et l’Art avec un But. Ensemble, nous pouvons créer un changement de culture qui aidera nos communautés à mieux comprendre et agir sur différents problèmes. À travers cet épisode, j’ai également eu l’occasion de remercier mes chères sœurs, les Premières Dames Africaines avec qui j’ai travaillé en étroite collaboration avec la Fondation Merck pour cette campagne, en tant qu’Ambassadrices de la Campagne ‘Plus Qu’une Mère’ de la Fondation Merck.

Je tiens également à remercier nos téléspectateurs pour la réponse incroyable que nous avons reçue, c’est en effet très inspirant et encourageant. De plus, je voudrais particulièrement souligner l’amour que nous avons reçu de nos abonnés sur les réseaux sociaux, c’est phénoménal ».

La campagne emblématique de la Fondation Merck « Plus Qu’une Mère » lancée et dirigée par la Sénatrice, Dr. Rasha Kelej est un mouvement de ralliement pour briser la stigmatisation de l’infertilité à laquelle sont confrontées les femmes à travers le continent africain. Non seulement la Fondation Merck s’efforce de briser la stigmatisation de l’infertilité autour des femmes, mais aussi des hommes ; les femmes sont plus que des mères et les hommes sont plus que des pères.

« La campagne ‘Plus Qu’une Mère’ me tient beaucoup à cœur. Parallèlement à toutes les initiatives de cette campagne, la Fondation Merck soutient également le renforcement des capacités de soins de santé en Afrique. Par conséquent, je suis heureuse de partager que la Fondation Merck a fourni plus de 390 bourses à des médecins de 38 pays, dans le but d’améliorer la santé des femmes en bâtissant les Soins Reproductive et Sexuels et les capacités de Soins de Fertilité en Afrique et au-delà. De plus, nous avons formé plus de 2200 représentants des médias de plus de 30 pays pour sensibiliser la communauté, créer un changement de culture et briser la stigmatisation autour de l’infertilité et des femmes infertiles et sans enfant », a expliqué la Sénatrice, Dr. Rasha Kelej.

Ce troisième épisode mettait en vedette des personnalités éminentes comme Nontando Mposo, rédacteur en chef, Glamour Magazine, Afrique du Sud et le populaire chanteur Blaze du Mozambique. Les créateurs de mode Anuja Bharti du Ghana et Alberto du Mozambique ont présenté leurs créations qui affichaient des messages forts sur #NoToInfertilityStigma (No à la stigmatisation liée à l’infertilité) et #MenToo (Les hommes aussi) peut être la cause de l’infertilité.

L’épisode comportait également une chanson de S.E. George Weah, le Président de la République du Libéria, a créé pour soutenir le mouvement « Plus Qu’une Mère » de la Fondation Merck. Cette chanson parle d’encourager les hommes à soutenir leurs femmes pendant le voyage de création d’une famille heureuse. Écoutez et regardez la chanson ici :  https://bit.ly/3shiS1D

La Fondation Merck a également autonomisé les femmes sans enfant et infertiles grâce à son initiative « Empowering Berna » dans le cadre du mouvement « Plus Qu’une Mère » de la Fondation Merck. Cette initiative aide les femmes qui ne peuvent plus être traitées pour l’infertilité en les aidant à se former pour créer de petits commerces afin qu’elles puissent être indépendantes et reconstruire leur vie. Grâce à cet initiative « Empowering Berna », la vie de nombreuses femmes infertiles a été transformée dans de nombreux pays africains comme le Kenya, l’Ouganda, le Nigeria, la République Centrafricaine, le Niger, le Malawi et bien d’autres.



Votre avis

BUSINESS

La Casamançaise recrute

La Casamançaise recrute

La SODECA SAU recherche des agents de contrôle en charge de superviser les chargements de matières premières chez les fournisseurs…

BIBLIOTHEQUE

Facebook