www.enligne.sn

Fidh : « 12 000 familles sont menacées par le méga-projet pétrolier de Total en Ouganda et en Tanzanie »

Quelque 12.000 familles menacées d’expropriation, des écosystèmes en danger: le méga-projet pétrolier mené par le groupe français Total en Ouganda et en Tanzanie comporte des « risques majeurs », ont alerté jeudi 10 septembre des ONG internationales.

Dans un rapport intitulé : « Pétrole en Afrique de l’Est : les communautés en danger », la FIDH (Fédération internationale des droits de l’Homme) et Oxfam jugent que le méga-projet pétrolier mené par le géant tricolore en Ouganda et en Tanzanie  comporte des « risques majeurs ». Des milliers de familles sont menacées d’expropriation, tandis que de nombreux écosystèmes seraient en danger, alors que le lancement effectif du projet est attendu avant fin 2020.

Le transport de ce pétrole requiert la construction d’un pipeline de 1445km, le plus grand oléoduc chauffé du monde. Le projet déplacera 12 000 familles. Il croisera le cours de 230 rivières, passant à travers une zone sismique et longeant sur 33 kilomètres le lac Victoria.

Le projet opéré par le géant pétrolier français Total aux côtés des compagnies chinoise CNOOC et britannique Tullow prévoit l’exploitation de gisements découverts en 2006 en Ouganda dans la région du lac Albert, et la construction d’un oléoduc de 1.440 km passant par la Tanzanie.

Ce projet, s’il est mené à bien, « affectera plus de 12.000 familles« , a mis en garde une responsable d’Oxfam, Caroline Brodeur, lors d’une conférence de presse en ligne, déplorant que les communautés soient laissées dans l’expectative concernant la perte de leurs terres et leur relogement.

« De nombreuses personnes ont déjà été sévèrement impactées par près de 20 ans d’exploration pétrolière dans la région« , souligne le rapport.

Total est déjà attaqué en justice en France par six ONG qui l’accusent de ne pas prendre en compte les impacts du projet sur les populations et l’environnement. Le tribunal de commerce de Nanterre, en banlieue parisienne, doit se prononcer le 28 octobre.

cf-jmi/ayv/

Votre avis

BUSINESS

L’ADEPME recrute

L’ADEPME recrute

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Emploi, Transformation Economique et Relance (ETER) l’ADEPME recrute les profils suivants:…

BIBLIOTHEQUE

Facebook