www.enligne.sn

Elections locales : Andu Nawle se mobilise

DECLARATION DU COMITE DIRECTEUR DU MOUVEMENT « ALTERNATIVES CITOYENNES ANDU NAWLE », MEMBRE DE LA COALITION BENNO BOKK YAKAAR

Suite à la réunion de son Comité Directeur tenue sous la présidence du Ministre d’Etat Abdou FALL, le Mouvement « alternatives citoyennnes Andu Nawle » publie la présente déclaration à l’attention de l’opinion à la veille du démarrage de la campagne électorale pour les élections locales du 23 Janvier prochain.

DECLARATION

La campagne pour les élections locales du 23 janvier prochain met en jeu la gouvernance des  cinq cent quatre-vingt-dix-neuf (599[1])territoires de notre pays dans un contexte marqué par la volonté des pouvoirs publics de donner encore plus de moyens et de poids aux pouvoirs locaux.

En faisant évoluer notre politique de décentralisation et de déconcentration par les moyens des réformes du cadre légal à travers l’acte 3 de la gouvernance locale, le Président Macky Sall confirme son option en faveur d’une construction démocratique de notre nation dans le cadre d’une stratégie globale qui place autant les pouvoirs publics que les citoyens au cœur de nos politiques de développement économique et social.

C’est pour consolider ces acquis, mettre en œuvre les réformes prévues pour la seconde  phase de l’acte 3 de la décentralisation et aller encore à de nouvelles conquêtes d’espaces de pouvoirs à l’échelle des territoires que les listes de la coalition.Bennoo Bokk yakaar méritent de triompher partout pour que les projets de territoire  portés par nos candidats soient en  parfaite cohérence avec les programmes de transformation structurelle  de notre économie engagés dans le cadre du plan Sénégal émergent et mis à jour par le PAP2A.

Ainsi, les collectivités territoriales dirigées par les listes BBY, en cohérence avec les politiques publiques nationales, pourront apporter une contribution déterminante à la réalisation des objectifs du Plan Sénégal Emergent et des réponses concrètes en terme d’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations.

C’est cette perspective de mise en cohérence de nos politiques publiques avec les projets nourris par nos élus à l’échelle des territoires et des retombées positives dont ils sont porteurs, qui constitue l’enjeu majeur de cette élection qui doit être une belle occasion de consolidation de la majorité en vue de l’approfondissement et de l’accélération de la marche résolue de notre pays sur le chemin de l’émergence et du développement.

Les avancées extrêmement importantes réalisées dans le courant de l’année écoulée en matière de construction des infrastructures et équipements de progrès économique et social , en dépit d’un environnement sanitaire des plus défavorables, attestent encore, si besoin en était, de la   bonne tenue de notre pays et  de la résilience de notre nation qui prouve une fois de plus sa capacité à faire face avec sérénité aux épreuves qu’elle traverse ; mais surtout à les surmonter pour toujours affronter l’ avenir avec confiance et détermination.

Notre mouvement « Alternatives citoyennes Andu Nawle », fidèle à son option en faveur d’une société unie, attachée aux valeurs de solidarité et à la co-responsabilité qui sont les fondements d’une nation désireuse de se construire dans la paix, entend joindre sa voix à celles de tous ceux qui, dans les circonstances actuelles de notre environnement international et sous régional,  ne cessent d’appeler à la sérénité, à la retenue et au sens de la responsabilité dans la gestion et l’animation du débat public dans notre pays.

 Le Sénégal qui s’est distingué comme exception dans l’exercice du couple développement/démocratie dans le contexte d’un pays qui n’a pas encore achevé la construction des fondamentaux de son développement, doit rester ce modèle de démocratie apaisée qui fait la fierté de son peuple et qui lui vaut le respect du monde entier.

C’est pourquoi, notre mouvement en appelle à tous les démocrates du pays pour sonner l’alerte face aux excès de langages et aux dérives anti républicaines qui ont de plus en cours dans le débat public et qui peuvent être de nature à engendrer des crispations et des tensions que rien ne justifie dans le contexte d’une démocratie consolidée et apaisée comme nous la vivons dans notre pays.

Maintenant que notre loi électorale a entériné le choix de la tête de liste majoritaire comme maire ou président de département, le seul combat qui vaille en ses deux semaines de campagne, c’est celui de mériter la confiance des électeurs pour le triomphe des listes Bokk yakaar partout à travers le Sénégal.

L’obstacle des investitures ayant été globalement bien surmonté, il revient aux responsables et militants de la grande coalition BBY de faire bloc pour aller en rangs serrés à la conquête des suffrages des citoyens électeurs.

La victoire est très largement partout à notre portée si on y met le prix en terme d’entente, d’unité et de cohésion.

Fait à Dakar, le 07 Janvier 2022


[1] Les territoires de 552 communes, 5 villes et 42 départements dont il s’agit de renouveler le 23 janvier prochain les assemblées locales, instances de gouvernance de ces territoires

Votre avis

BUSINESS

BIBLIOTHEQUE

Facebook