www.enligne.sn

Dynamiques spatio-temporelles des villes secondaires au Sénégal : cas de Médina Gounass et de Diaobé

Dynamiques spatio-temporelles des villes secondaires au Sénégal : cas de
Médina Gounass et de Diaobé en Haute Casamance de 1965 à 2018

Accès : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02889664/document

Résumé 

L’urbanisation des campagnes africaines pose le problème de l’avenir des paysages agraires situés à la périphérie des villes. Au Sénégal comme dans la plupart des villes ouest-africaines, ces espaces connaissent une recomposition spatiale liée à l’extension urbaine. Cette étude analyse les dynamiques spatio-temporelles de 1965 à 2018 dans des villes secondaires du Sénégal, mais assez dynamiques : Médina Gounass et Diaobé situées au sud du Sénégal. Les enquêtes de terrain et les entretiens réalisés avec des personnes ressources (responsables de structures et organisations paysannes) ont permis d’apprécier la dégradation de l’environnement à travers un changement dans les usages du sol. Les images de corona 1965, de Landsat 1999, de Google Earth 2012 et de Bing Map 2018 sont utilisées pour analyser l’évolution des faciès d’occupation du sol dans ces deux localités. La cartographie a montré que les zones de cultures pluviales ont été partout rattrapées par le front urbain. Cette urbanisation est fortement liée à une pression foncière intervenant dans un contexte de communalisation intégrale avec la loi n° 2013-10 du 28 décembre 2013, galvaudant les projets d’extension de la ville. Le développement urbain durable est devenu un axe important sur les agendas politiques en réponse à la problématique urbaine.

Par Issa MBALLO et Oumar SY
Université Assane Seck de Ziguinchor

i.mballo841@zig.univ.sn

oumarsy@univ-zig.sn, Sénégal

Votre avis

Facebook