www.enligne.sn

Destination Sénégal : l’Aspt élabore un plan d’action avec les acteurs du pôle touristique du Sine-Saloum

L’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique (Aspt) a rencontré les représentants de toute la chaîne de valeur touristique des îles du Saloum. Le Service Régional du Tourisme, le Syndicat d’initiative du pôle touristique du Sine-Saloum (régions de Fatick, Kaolack et Kaffrine), les antennes régionales, les guides touristiques, les directeurs de réceptifs hôteliers, les organisateurs d’excursions, les acteurs culturels, les artisans, tous affectés par la pandémie de Covid-19, se sont réunis pour mettre en place un ensemble de plans d’actions de promotion et d’amélioration l’Offre de touristique avec l’Aspt.

De Palmarin à Toubacouta en passant par Ndangane et Djilor, les acteurs ont salué la démarche de l’ASPT et ont également fait part de certaines préoccupations.

Ils ont fait part de leurs besoins en formation, en supports de communication et en documentation. Ils ont relevé la nécessité de renforcer la signalétique dans certains sites touristiques et les problématiques liées à l’environnement.

L’ASPT et les acteurs vont élaborer des plans d’actions conjoints pour améliorer l’attractivité des îles du Saloum et développer son offre touristique.

L’Agence compte promouvoir les projets innovants notamment comme celui du renforcement de la mise en tourisme autour de la reine de Sipo.

L’ASPT va aussi travailler sur des programmes de formation pour les guides et notamment pour l’harmonisation du discours des guides touristiques, dans un processus de co-construction avec les acteurs, du message autour des produits touristiques.

Un commentaire

  • Mon Cher, la meilleure stratégie pour développer le tourisme national est de mettre en place un mécanisme incitatif pour susciter la demande. En quoi faisant ? Juste demander aux hôteliers et autres prestataires touristiques (transport, …) de reduire leur tarifs et de leur subventionner le différentiel à travers le fonds covid19. Cela permettra aux hôteliers de faire marcher leur business tout en favorisant l’éclosion d’une culture touristique chez les senagalais et les africains de l’ouest. L’essentiel, c’est de susciter le 1er séjour. Et accompagner ce mécanisme avec une bonne communication, sous le label des « partenaire de l’aspt. Mais bon, PMD et les autres experts du ministère savent tout cela….

Facebook