www.enligne.sn

Copinage : le trésorier de la Chambre de Commerce ne sait ni lire ni écrire et gère des milliards

Pour mettre un terme à l’anarchie qui prévaut au niveau des Chambres de Commerce, sous le coup d’une réforme votée en 2017 mais toujours pas appliquée, le Président MAcky Sall a décidé de couper des têtes. C’est dans cet esprit qu’il a limogé le secrétaire général du ministère du Commerce ainsi que le Directeur du Commerce intérieur. Le chef de l’Etat est invité à aller jusqu’au bout de sa logique en signant le décret d’application pour que cette réforme, au point mort, soit enfin effective. Cela permettra de procéder à une refonte, d’élire un nouveau bureau et de mettre fin à une gestion intérimaire et nébuleuse qui tire en longueur. Proche de ce dossier en sa qualité d’administrateur de sociétés affilié à la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Dakar, Birane Yaya Wane n’en demande pas moins au président de la République. Il révèle l’anarchie qui prévaut actuellement dans l’institution consulaire. Cette anarchie, dit-il, est symbolisée, entre autres, par le fait que l’actuel trésorier de la Chambre, MLS, est un analphabète qui gère un budget qui s’élève à un milliards huit cent millions de francs Cfa. En plus, révèle notre interlocuteur, le trésorier en question est âgé de 80 ans et doit penser à transférer le flambeau. Malheureusement il va de soi que cette situation on ne peut plus absurde ne perdure qu’avec des complicités au plus haut sommet de l’Etat.

Me El Hadj Diouf : « à la Chambre de Commerce de Dakar on vole, on escroque, on mange, on bouffe, et de façon illégale, irrégulière« 

Précédemment Me El Hadj Diouf demandait aussi à Macky Sall de prendre ses responsabilités. « Les membres du bureau ont détourné, dilapidé, utilisé plus de 20 milliards sur ces dix dernières années en toute illégalité parce que leur élection, l’élection de ces individus qui dirigent la Chambre de Commerce de Dakar, a été annulée. Cette élection est nulle, donc on ne peut pas parler d’Assemblée Générale ; et les ministres du Commerce et le Gouverneur de Dakar ont une lourde responsabilité (…) Il faut que le Gouvernement revoie sa copie. Il faut que le Gouvernement du Sénégal et que le Président de la République, son Excellence le Président Macky Sall, s’intéressent au fonctionnement, à ce qui se passe à la Chambre de Commerce de Dakar où on vole, on escroque, on mange, on bouffe, et de façon illégale, irrégulière. Ça ne peut plus continuer » dixit Me El Hadj Diouf.

Votre avis

Facebook