www.enligne.sn

Contenu local – Fortes pressions pour une industrie de l’énergie plus inclusive

La Chambre africaine de l’énergie a nommé son Comité consultatif de plus haut niveau pour servir sur les questions de contenu local et soutenir le renforcement des capacités à travers le continent. Les membres du Comité sur le contenu local font partie du Conseil consultatif de la Chambre et siègent à titre personnel, représentant des décennies d’expérience de travail au sein des acteurs locaux et internationaux majeurs du secteur.


 Le contenu local est au cœur du mandat et des priorités de la Chambre africaine de l’énergie. L’organisation, dans un communiqué daté du 16 juillet, indique que « le renforcement des capacités et l’approvisionnement en biens et services locaux tout au long de la chaîne de valeur en Afrique est le pilier de la durabilité dans notre industrie, de la création d’emplois et de la génération de valeur locale pour les économies africaines ».


Alors que les marchés de l’énergie africains se remettent du Covid-19 et du crash historique des prix du pétrole, les questions de contenu local deviendront encore plus importantes pour les gouvernements et les opérateurs afin de soutenir la reprise économique et de réduire les coûts ajoute la Chambre africaine de l’énergie. Selon elle, 2020 a été un tournant pour le contenu régional africain, avec une prise de conscience croissante à travers le continent de la nécessité de créer des entreprises régionales capables d’offrir des solutions africaines aux problèmes énergétiques africains, du Sénégal au Mozambique.

« Nous ne pouvons pas continuer à blâmer les autres pour le manque de progrès. Le contenu local évolue à tous les niveaux et s’adapte aux nouvelles réalités et exigences. En 2020, le développement du contenu local doit s’adapter aux nouvelles dynamiques du marché et à l’évolution de la main-d’œuvre africaine. Toutes les parties prenantes du secteur doivent définir des priorités clés pour notre industrie, notamment l’intégration des femmes, le développement de nouvelles compétences a l’ère de la numérisation, et trouver le moyen de développer un fort contenu régional africain », a déclaré NJ Ayuk, président de la Chambre Africaine de l’Energie.

Le Comité sur le contenu local est le deuxième comité du Conseil consultatif de la Chambre africaine de l’énergie à être annoncé cette semaine. La Chambre a réuni des experts, des dirigeants et des représentants de premier plan pour soutenir plusieurs initiatives au cours de 2020 et 2021, telles que le développement du contenu local, la transition énergétique, la promotion d’un environnement propice aux investissements et l’expansion des activités d’exploration.

Votre avis

Facebook