www.enligne.sn

Un projet de loi pour « déprécariser » la culture

Le Ministre de la Culture et de la Communication estime que le Président de la République a exprimé toute sa sollicitude et sa considération à l’endroit de la communauté artistique en faisant adopter ce mercredi 20 aout 2020, à l’occasion du Conseil des ministres, le projet de loi portant statut de l’artiste et des professionnels de la Culture.

Pour Abdoulaye DIOP, en ordonnant la finalisation de la loi, a rendu possible le parachèvement d’un processus attendu depuis plus d’une décennie par toute la communauté artistique. Le Sénégal s’apprête ainsi, dit-il, à faire entrer dans sa législation des mesures-phares pour la règlementation de l’emploi, des conditions de travail et de vie des artistes marquant ainsi une rupture définitive avec l’informel qui plombe si lourdement le développement du secteur et l’épanouissement du monde culturel.

« Cette loi, fruit d’un travail inclusif et participatif ayant mobilisé toutes les parties prenantes fortement engagées, vient ainsi remédier à la faible structuration d’un secteur qui a jusqu’ici souffert de l’absence de statut permettant aux artistes et autres professionnels de la culture de jouir des bénéfices et avantages que le Code du travail octroie à la quasi-totalité́ des autres catégories de métiers en matière de prestations sociales, de protection contre les risques ou de droit à la santé, entre autres » laisse entendre Abdoulaye Diop.

Votre avis

Facebook