www.enligne.sn

Condamnation de Lamine Diack : Horizon Sans Frontières dénonce un verdict « ignoble et raciste »

Président de l’organisation internationale de défense des migrants Horizon sans frontières (Hsf), Boubacar Sèye est d’avis que la condamnation de l’ancien patron de l’Iaaf pour corruption, sur fond de dopage russe, met à nu la faiblesse de la diplomatie sénégalaise.

Aux yeux de Boubacar Sèye, ne serait-ce pour la défense de ce fils du continent, de son citoyen, l’Etat du Sénégal devait protester, quitte à créer un incident diplomatique pour éviter ce scénario. Hélas le courage nous manque estime-t-il.

« Acceptons que ce soit l’Afrique occidentale française qui a encore été jugée à Paris, et que ce verdict met à nu la faiblesse de la diplomatie sénégalaise » laisse-t-il entendre dans un communiqué consécutif à la condamnation de Lamine Diack. Ce déni de justice, ajoute le président d’Horizon Sans Frontières, Lamine Diack le doit d’abord au silence méprisant des élites africaines de la politique, de tous les arts et des sports de masse en particulier.

«Celles-ci ont préféré tourner leur regard ailleurs, abandonnant Diack et consorts à un directoire de juges français sans pitié pour briser l’élogieux destin du cacique africain», lit-on dans le document. C’est pourquoi Hsf rejette ce verdict qu’elle a jugé «ignoble et raciste».

« Ce procès, comme nous l’avions dit tantôt, n’était qu’un complot visant à salir voire diaboliser un continent qui regorge de potentialités, sinon comment comprendre que la France se déclare toujours compétence universelle quand il s’ agit de juger des officiels africains » lit-on dans le communiqué.

Votre avis

Facebook