www.enligne.sn

Conakry : Alpha Condé ferme ses frontières avec le Sénégal et la Guinée Bissau

Le président Alpha Condé a décidé de fermer les frontières terrestres avec la Guinée Bissau et le Sénégal. Le préfet de Koundara, Aboubacar Mbop Camara, a confirmé la fermeture de la frontière de la Guinée avec le Sénégal, une décision qui intervient à quelques semaines de la présidentielle prévue le 18 octobre en Guinée. Cette fermeture de frontières aurait un lien direct avec l’élection. La sortie du Président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo, condamnant les troisièmes mandats dans l’espace CEDEAO et annonçant son soutien à Cellou Dalein Diallo pourraient être entre autres à l’origine de cette fermeture.

Concernant la fermeture des frontières avec le Sénégal, elle viserait à réduire la force de frappe de Cellou Dalein DIallo. « C’est dû à un combat politique. Cellou Dalein Diallo a confectionné 400 mille T-shirts au Sénégal. T-shirts répartis dans 5 camions. Alors, pour empêcher son adversaire d’avoir ces T-shirts, Alpha a fait fermer la frontière terrestre », renseigne le journaliste Sadih Top.

Autre raison qui pourrait expliquer cette décision du président guinéen : cette année, il sera quasiment impossible, pour les ressortissants guinéens vivant au ‘’Pays de la teranga’’, de voter sur place. Donc, fermer les frontières pourrait empêcher beaucoup de pro-Cellou de pouvoir voter.

En Guinée, le GLe Groupe Organise des Hommes d’Affaires  (Goha) présidé par Chérif Mohamed Abdallah estime que cette mesure inappropriée crée une situation très préoccupante pour les operateurs économiques transfrontaliers déjà  soumis aux difficultés liées à la COVID 19.  Il va sans dire, selon lui que d’énormes pertes et des privations induites vont s’en suivre juste pour satisfaire les caprices de Mr Alpha Condé.

Fort de ce constat, il interpelle   la Cedeao au nom de tous les operateurs économiques afin que la frontière entre la Guinée et le Sénégal soit ré ouverte sans délai.Par ailleurs, nous invitons l’ensemble des membres du Goha d’infliger un vote sanction contre Mr Alpha Condé au cours de la consultation électorale prochaine.

Votre avis

BUSINESS

BIBLIOTHEQUE

Facebook