www.enligne.sn

Cité Touba Almadies : les habitants accusent le promoteur d’accaparement foncier

La tension est palpable à la cité Touba Almadies à Dakar. Entre le promoteur de la cité Touba Almadies et les résidents, c’est le désamour total. Ces derniers s’opposent farouchement au morcellement de leur espace public par le promoteur. «Cet espace, comme vous le voyez, sert d’espace de jeu et d’épanouissement aux enfants. Il abrite aussi l’école coranique de la cité. Il abrite aussi un jardin maraîcher financé par le ministère de la Femme. Mais, malgré tout, le promoteur veut détruire cet espace pour y implanter des parcelles. Ce qui est inadmissible. Nous ne l’accepterons pas», peste Alexis Benoît Mamadi, délégué de quartier de la cité Touba Almadies. Le promoteur de la cité compte aller jusqu’au bout. Car, il a saisi la justice pour arriver à ses fins. «Ce qu’il veut faire est totalement anormal, car il fait un détournement d’objectif. L’espace est un espace vert. Pour nous, il est hors de question qu’il soit morceler pour en faire des parcelles à usage d’habitation. Nous allons nous battre avec les moyens légaux dont nous disposons pour l’en empêcher», précise Benoît Mamadi dans les colonnes de la Tribune. Les habitants de la cité Touba Almadies ont tenu une assemblée générale pour crier leur amertume. Ils invitent les autorités à prendre leurs responsabilités que de remettre le promoteur à sa place. Ils ont profité de leur rencontre aussi pour dénoncer le non-respect des engagements que le promoteur avait pris. «(…) La société TRE devait nous livrer des villas clés en main, avec une voirie et un système d’assainissement complets, des espaces publics et équipements (écoles, une structure de santé, une mosquée et des aménagements paysagers). Mais, elle n’a rien fait de tout cela. Ce sont les résidents qui ont fait la voirie. La mairie nous a aidés à faire l’électrification»,( regrette le délégué de la cité Touba Almadies

Votre avis

BUSINESS

BIBLIOTHEQUE

Facebook