www.enligne.sn

Un gouvernement de purge politique et de préparation du 3ème mandat (Moustapha Diakhaté)

Pour Moustapha Diakhaté nous sommes face à un « gouvernement de purge politique », un gouvernement orienté vers la conservation du pouvoir. « C’est un gouvernement de préparation du troisième mandat. Les Sénégalais peuvent être édifiés, Macky Sall n’a pas formé un gouvernement pour travailler. Macky Sall n’a pas formé un gouvernement pour changer de cap. Il n’a pas formé un gouvernement pour améliorer les conditions de vie des Sénégalais. C’est un gouvernement politicien, à des fins purement politiques » déclare Moustapha Diakhaté sur Sen Tv.

Dans la foulée, Moustapha Diakhaté s’est montré plus explicite à travers une déclaration écrite ci dessous :

« Ce remaniement est un coup de marketing politicien du Président Macky Sall pour donner l’illusion de changement, de renouveau mais il s’agit surtout d’une purge, de règlements de comptes politiques et personnels. En fait, il s’agit d’une purge politique, d’un nettoyage des récalcitrants au 3ème mandat, de deal sur le dos du peuple sénégalais, de l’Apr et de Bby avec une certaine opposition et de recyclage de ses anciens pourfendeurs libéraux qui, pour conserver le pouvoir n’avaient pas en 2011 hésité à massacrer une quinzaine de jeunes sénégalais . L’objectif du Président de la République, dans ce remaniement, n’est pas celui d’un tournant de politique économique, d’un changement de cap encore moins d’hommes à la hauteur des défis et enjeux. La montagne de ce rafistolage, de ce replâtrage de l’attelage d’un gouvernement en perdition, ne pouvait qu’accoucher d’une équipe de fast échec et de bon à rien pour notre pays.Le Sénégal et les Sénégalais iront de mal en pis avec la méthode Macky Sall faite d’improvisation, de tâtonnement et d’amateurisme.En fait, avec les meilleurs matières grises au monde, le résultats resteront médiocres. Les ministres n’auront pas le courage, la marche de manouvre pour faire part au Président Sall de leurs désaccords et de leurs analyses. En réalité, c’est Macky Sall qui est le problème et non les ministres. Ce qui est dangereux pour le présent et surtout l’avenir de notre pays.Cet attelage qui vient d’être constitué ne fonctionnera pas en raison de l’ultra présidentialisme rétrograde qui tient le Sénégal sous son étreinte et qui nous a mis dans le pétrin depuis plusieurs décennies.Ce dont le Sénégal a besoin c’est un véritable bouleversement, un changement de cap et d’hommes pour en finir avec l’ineptocratie, la kleptocratie, le pillage des biens de la nation comme système de gouvernement sur fond d’affaiblissement de la démocratie et de l’Etat de droit qui sont les caractéristiques du système de gouvernance de Macky SALL. Plus que jamais les patriotes démocrates, républicains, progressistes doivent se préparer à construire l’unité d’action pour restaurer l’esprit de la Constitution de « la séparation et l’équilibre des pouvoirs conçus et exercés à travers des procédures démocratiques ; du respect des libertés fondamentales et des droits du citoyen comme base de la société sénégalaise et du respect et la consolidation d’un Etat de droit dans lequel l’Etat et les citoyens sont soumis aux mêmes normes juridiques sous le contrôle d’une justice indépendante et impartiale ».

Votre avis

Facebook