www.enligne.sn

Aide alimentaire : Mansour Faye accusé de rétention de preuves

Mohamed Massamba Sèye, président de la Commission résilience des populations chargé d’auditer les denrées alimentaires au sein du comité de suivi des opérations Force Covid-19, cloue au pilori le ministre du Développement Communautaire. Selon le représentant du Pôle des non alignés dans le comité de suivi, le ministre du Développement communautaire refuse de soumettre ses factures d’achat des denrées alimentaires au comité de suivi dirigé par le Général François Ndiaye. Il exige des comptes concernant les 69 milliards destinés à l’achat de vivres alimentaires dans le cadre de la résilience sociale.

«Le 26 mai 2020 nous avons rencontré le ministre Mansour Faye au Pôle urbain de Diamniadio. De 10h à 16h, il a fait un exposé de sa gestion. Je me rappelle : le Général François Ndiaye lui avait dit que son exposé est brillant, mais le comité de suivi Force Covid-19 veut des documents écrits. Mais plus de 2 mois après, Mansour Faye ne nous a transmis aucun document», s’insurge M. Sèye. À en croire le président du Parti pour l’émergence et le développement (Ped/Natangué), le refus du ministre de leur fournir des documents bloque leur travail, car «le comité peine à fournir son rapport pour rendre compte au président de la République». C’est pourquoi, d’ailleurs, il invite le chef de l’État à prendre des mesures immédiates pour que le ministre du Développement communautaire rende compte au comité de suivi des opérations Force Covid-19 de la gestion des 69 milliards destinés à la résilience sociale des populations par des documents, des bons de commande, d’appel de marché et des factures d’achat bien précis, clair et net.

«TOUS LES COMITÉS OFFICIELS PASSENT PAR MOI»

À l’opposé de son argumentaire, et en réponse, Commandant Mouhamadou Moustapha Sylla, chef de la cellule communication du Comité de suivi des opérations Force Covid-19, n’a pas mis du temps pour apporter des précisions. «Tous les communiqués officiels passent par moi. Ce communiqué n’engage pas le comité de suivi. En plus, la commission dont il s’arroge d’être le président n’existe pas. C’est vous qui me l’apprenez», martèle-t-il. Selon le commandant Sylla, le comité a rencontré tous les ministres sectoriels, et dans les prochains jours le rapport final du Comité de suivi sera présenté au président de la République. «La personne de X ou de Y ne nous intéresse pas. Nous n’avons pas une mission d’audit et un agenda politique. Nous avons sillonné les 14 régions et rencontré les ministres concernés. Dans les jours à venir, le rapport final du Comité de suivi sera remis au président de la République», dit-il.

La Tribune

Votre avis

BUSINESS

L’ADEPME recrute

L’ADEPME recrute

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Emploi, Transformation Economique et Relance (ETER) l’ADEPME recrute les profils suivants:…

BIBLIOTHEQUE

Facebook