www.enligne.sn

Accra Skytrain : un projet de train aérien 100% africain

Le Ghana a démenti cette semaine les rumeurs sur l’annulation du train aérien « Accra SkyTrain », un projet 100% africain confié au consortium sud-africain AI SkyTrain dans le cadre d’une concession de 2,6 milliards dollars. Les retards observés depuis quelques mois découleraient essentiellement de  la crise sanitaire de Covid-19. Dans un communiqué, le ministère du Développement des chemins de fer a réitéré l’engagement du gouvernement et de ses homologues sud-africains pour la réalisation de ce mégaprojet de 2,6 milliards de dollars.

Le gouvernement ghanéen explique que le retard pris vient principalement de la pandémie de Covid-19. En effet, les investisseurs sud-Africains devaient se rendre au Ghana pour mener l’étude de faisabilité finale, mais la fermeture des frontières a empêché leur déplacement. Cependant, le ministère ghanéen du Développement des chemins de fer rassure de l’accélération de ce projet colossal une fois que les liaisons aériennes régulières reprendront.

Le Ghana a signé, en novembre 2019 en Afrique du Sud, un accord de concession avec le consortium sud-africain AI SkyTrain (Wilson Bayly Holmes Ovcon, Bunengi Group, Ai Capital) pour la mise en place à Accra d’un système de transport de masse. La signature a eu lieu en présence du président ghanéen Nana Akufo-Addo, en marge du Forum sur l’investissement en Afrique (Africa Investment Forum), une conférence organisée par la Banque africaine de développement (BAD). Elle a fait suite à la conclusion d’un protocole d’accord entre les parties et à la conclusion d’une étude de faisabilité.

380 000 passagers par jour

Présenté comme le premier du genre en Afrique, l’« Accra SkyTrain » va créer 5 000 emplois pendant sa phase de construction, et plus du double une fois achevé, compte tenu des effets multiplicateurs et de la croissance urbaine autour du système de transport. A sa mise en service, il pourra transporter 380 000 passagers par jour, avait expliqué Solomon Asamoah, directeur général du Ghana Infrastructure Investment Fund (GIIF). Il a ajouté que le modèle modulaire SkyTrain pourrait relier d’autres villes ghanéennes et africaines.

Votre avis

Facebook