www.enligne.sn

Accord de prêt : le Sénégal lève 79 milliards pour la production alimentaire d’urgence

Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, et le Représentant-résident de la Banque africaine de développement (BAD) au Sénégal, Mouhamed Cherif, ont procédé, mercredi, à la signature d’un accord de prêt relatif au Programme de production alimentaire d’urgence un peu plus de 79 milliards de francs CFA pour ’’atténuer les chocs exogènes sur le plan financier, économique et social’’. ’’Ce programme de production alimentaire d’urgence vise à atténuer les chocs exogènes sur le plan financier, économique, social et à juguler la tendance haussière des productions céréalières observée ces dernières années, notamment en concentrant les efforts sur la mise à dispositions des principaux intrants aux producteurs’’, a expliqué le ministre Amadou Hott.  Intervenant lors de cette cérémonie de signature d’accord de prêt, le ministre a soutenu que ce programme a aussi pour but ’’de renforcer la souveraineté alimentaire du pays par la réduction de la dépendance à l’importation des céréales de base et de produits horticoles à vocation vivrière’’. Le montant total de ce prêt s’élève à 120 millions 947 milles euros, soit environ 79,33 milliards de FCFA. Il sera décaissé en deux tranches. ’’Son objectif spécifique est de contribuer à la diminution de la dépendance du Sénégal aux importations alimentaires à travers l’augmentation de la production et de la productivité des céréales de base, notamment le riz, le maïs, le blé et des produits horticoles’’, a détaillé Hott.

Votre avis

BUSINESS

BIBLIOTHEQUE

Facebook