www.enligne.sn

À quel Malick Gakou se fier ?

Bien loin le temps où Malick Gakou quittait avec fracas l’Alliance des forces de progrès pour se forger un destin présidentiel. Tribune constate, à l’aune du dernier remaniement ministériel, que le chef de file du Grand Parti n’a pas fait long feu dans l’opposition.

Du moins, si l’on se fie au processus ayant conduit à la formation d’un nouveau gouvernement et à la nomination d’Idrissa Seck comme président du Conseil économique,social et environnemental (Cese) ajoute le journal.

Revenant sur l’information comme quoi Macky Sall serait engagé à rembourser, les dettes d’Idy qui se chiffreraient, à des centaines de millions Cfa, le journal constate que le député du Grand Parti, Malick Guèye, a fait une sortie pour dire que Malick Gakou était systématiquement opposé à des retrouvailles avec Macky Sall.

Cependant, moins de 24 heures après cette déclaration de Malick Guèye, le Grand Parti a sorti un communiqué pour le démentir. Dans une réplique sans équivoque, le Grand parti «porte à la connaissance de la presse et de l’opinion nationale que le député Malick Guèye n’est pas le porte-parole» de la formation politique de Malick Gakou.

«La communication du parti est du ressort exclusif du porte-parole du parti, professeur El Hadji Diawara et du Secrétariat national chargé de la communication, El HadjAbdou Wade», note le Grand Parti. Cette formation politique se démarque aussi du parlementaire Malick Guèye, qui annonçait, lundi dernier, une rupture imminente entre le Grand Parti et la coalition pilotée par Idrissa Seck. Wait and see.

Votre avis

Facebook