www.enligne.sn

150 dirigeantes de PME bénéficient d’un renforcement de capacités grâce au programme Pareel

Un programme d’accélération des affaires dénommé ’’Pareel’’ (Prépare-toi en wolof) a permis de renforcer les capacités de 150 dirigeantes de PME en vue de leur faciliter un meilleur accès aux marchés publics et privés. ’’Beaucoup de femmes ont été formées et coachées durant un an, en deux cohortes, avec dans un premier temps 50 Petites et moyennes entreprises (PME) issues des régions de Dakar et de Thiès. Ensuite, il y a eu une deuxième vague de 100 PME issues des régions de Kaolack, Ziguinchor et Saint Louis’’, a expliqué Nicolas Simel Ndiaye, chef de mission et directeur au sein du cabinet Deloitte.

Il prenait part à la cérémonie de clôture du programme ’’Pareel’’ dont l’une des activités clés au Sénégal, à savoir l’initiative We-Fi, est hébergée par la Banque mondiale. Le programme ’’Pareel’’ est ’’un programme approfondi de renforcement des capacités en matière de compétences commerciales et psychosociales qui a permis de former 153 PME détenues par des femmes, dont plus de 36 % provenant de régions situées en dehors de Dakar’’, indique un dossier de presse transmis à l’Aps. ​Il a été mis en œuvre en collaboration avec Deloitte Sénégal, en partenariat avec l’ADEPME (Agence de développement et d’encadrement des Petites et moyennes entreprises), la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER), WIC Capital et Ecobank, afin d’améliorer l’accès des PME au financement.

Selon Nicolas Simel Ndiaye, ’’le Pareel a pour ambition de répondre aux principales contraintes des PME dirigées par les femmes du Sénégal’’. Il note à cet effet que ’’87% de bénéficiaires du programme ont mis en œuvre des mesures qui les aident à améliorer la performance de leurs entreprises, et 47% ont créé de nouvelles collaborations dans le cadre du projet’’. Le programme « Pareel » vise à renforcer la capacité des femmes, a expliqué Diko Diop, administratrice générale chez Deloitte Sénégal. 

’’Au début, il y avait 381 femmes qui ont été sélectionnées et parmi elles, on a, sur la base de critères, avec la Banque mondiale, sélectionné 153 femmes qui ont été coachées sur le leadership et le renforcement de leur compétence’’, a indiqué M. Diop, par ailleurs experte comptable de formation et commissaire aux comptes associé. ’’On a eu à utiliser aussi des mentors, des femmes qui étaient déjà formées et qui connaissaient ce métier », en vue de « leur permettre de mieux s’affirmer, d’avoir de l’audace. Personnellement, je fais partie des gens qui pensent que pour qu’on puisse accéder au développement durable, il faut la participation active et égale des femmes’’, a-t-il soutenu.

’’On a des femmes compétentes, il suffit juste de les aider pour qu’elles puissent y arriver’’, a insisté Diko Diop. Dans une vidéo, des bénéficiaires ont partagé leur expérience. ’’Grâce à ce programme, a témoigné par exemple Valérie Quénum, j’ai appris à développer et transformer les fruits locaux en jus naturels’’. En marge de la cérémonie de clôture, un accord de partenariat a été signé entre Ecobank et Deloitte Sénégal pour accompagner les femmes. Ce financement « va permettre aux femmes de développer leurs entreprises’’, a dit Marc Alexandrenne, managing partner de Deloitte Sénégal. Said Yallou, le directeur général de Ecobank Sénégal, a lui assuré de l’engagement de sa banque à accompagner les PME pour leur développement. La cérmonie a été clôturée par la remise symbolique des certificats de participation.

Votre avis

#enligne.sn

BIBLIOTHEQUE

BUSINESS

Avis d’appel d’offres

Avis d’appel d’offres

AVIS D’APPEL D’OFFRES Kolda, le 16 / 05 / 2022 Invitation ou DP N° 001/2022/ARDK Messieurs, Mesdames, 1. Dans le…

Facebook