www.enligne.sn

14ème édition de la Biennale : Dakar capitale de l’art africain contemporain

Initialement prévue en mai 2020 mais remise à 2022 du fait de la pandémie, la quatorzième édition de la Biennale de l’Art africain contemporain (Dak’art) se tiendra du 19 mai au 21 juin prochains avec la même sélection et un programme légèrement revu. L’Exposition internationale comporte des artistes venant de vingt-huit 28 pays, dont 16 pays africains. L’édition 2022 renouvelle l’invitation de quatre commissaires internationaux. Comme le précise le dossier de presse, la Biennale de Dakar, c’est également les manifestations d’environnement « Off » qui capitalisent en moyenne trois cent cinquante projets, avec une diversité de propositions artistiques à travers tout le Sénégal, en relation avec les Centres culturels régionaux et dans la Diaspora. Les arts vivants, l’art numérique et la littérature seront au cœur de l’événement avec des programmes prévus autour de « performances » d’artistes des cultures urbaines, de danse contemporaine, et l’utilisation des technologies numériques pour des « mapping » et des concerts avec des artistes de renom pour rehausser l’animation. Entamée en 2018, l’Exposition des « pavillons du Sénégal et des pays invités » fera cette année la part belle à la Chine et la Côte-d’Ivoire. Le projet « Doxantu » compte remobiliser le public et repousser les limites pour que la Biennale se découvre partout dans l’espace urbain dakarois. Des artistes sélectionnés vont réaliser des œuvres monumentales « In-Situ » sur la Corniche Ouest afin de mieux contribuer au design urbain et à l’embellissement des sites concernés, tout le long de ce parcours. En plus du «Grand Prix Léopold Sédar Senghor» qui est une distinction de référence dans le domaine des arts visuels, la Biennale de Dakar consacre d’autres prix comme : le prix du ministre de la Culture pour le jeune créateur ; le prix de l’Organisation Internationale de la Francophonie ; le prix de la Ville de Dakar; le prix de l’Uemoa pour récompenser le meilleur créateur ressortissant des huit  pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine ; le Prix de l’Intégration de la Cedeao pour récompenser la meilleure créatrice en peinture de l’espace ouest africain; le prix de la Sculpture décerné par l’Association Solidarité Laïque et la Société  Coopérative d’Art Contemporain  (Scac Marestaing) ; et une nouveauté de taille, le prix « Ousmane Sow pour le droit de suite » décerné  par la Confédération Internationale des Sociétés d’auteurs compositeurs (Cisac). Des séries de projections de films, un espace multimédia, un marché de l’Art, un colloque scientifique et des rencontres professionnelles et des ateliers pédagogiques pour jeune public sont aussi au menu.

Votre avis

BUSINESS

La Casamançaise recrute

La Casamançaise recrute

La SODECA SAU recherche des agents de contrôle en charge de superviser les chargements de matières premières chez les fournisseurs…

BIBLIOTHEQUE

Facebook