www.enligne.sn

13 morts dans les inondations : le Burkina décrète l’état de catastrophe naturelle.

Treize personnes ont trouvé la mort dans les inondations enregistrées depuis vendredi au Burkina Faso, a annoncé mercredi le gouvernement burkinabé déclarant l’état de catastrophe naturelle.

« Suite aux inondations enregistrées depuis quelques jours dans l’ensemble du pays, l’état de catastrophe naturelle a été déclaré. Le ministre de l’Economie et des finances a été instruit de dégager immédiatement une ligne de crédit de 5 milliards de FCFA (9 millions de dollars) pour gérer la situation », a déclaré mercredi, Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture, et porte-parole par intérim du gouvernement.

S’exprimant à l’issue d’un conseil ministériel tenu mercredi, Sango a indiqué que 19 personnes ont également été blessées dans ces inondations et plusieurs biens détruits, notamment des maisons, faisant plusieurs sinistrés.

L’agence d’information Anadolu ajoute que le ministre de l’Administration a été instruit de procéder à la « réquisition de toutes les infrastructures nécessaires pour reloger les sinistrés » et préparer un plan de réinstallation après la catastrophe, a précisé le ministre de la Culture.

Le Burkina Faso, est confronté chaque année à des inondations du fait de l’insuffisance des infrastructures d’aménagement adéquats, selon les spécialistes.

Cette année plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest notamment, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Sénégal ont également enregistré des inondations, obligeant les autorités à mettre en place des plans d’urgence pour secourir les populations sinistrées.

Votre avis

Facebook